Les Eléphants seraient-ils devenus des chameaux ? Mamane s'interroge

Mamane : « Quel animal peut boire 50 L d'eau ? Éléphant ou chameau? »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 novembre 2021 à 10:45 | mis à jour le 26 novembre 2021 à 10:54

Mme Mariam Dao Gabala a fait la révélation d'un cas de malversations dans la gestion de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Il semblerait que les Éléphants consomment 50 litres d'eau par joueur. L'Humouriste Mamane n'a pas manqué de lancer une devinette à ce sujet.

Mamane : « Quel animal peut boire 50 L d'eau ? Éléphant ou chameau? »

Le football ivoirien est soumis à une procédure de normalisation depuis l'arrêt du processus électoral pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). La FIFA a donc désigné Madame Mariam Dao Gabala, ainsi que d'éminents juristes dont le professeur de Droit, Martin Bléou, pour faire partie du Comité de normalisation de la FIF. Aussi, alors que la période impartie à ce comité arrive à échéance, la Sénatrice Dao Gabala a animé une conférence de presse, le mercredi 24 novembre 2021. Face aux journalistes, la patronne du Conor est allée de révélation en révélation pour mettre à nu toutes sortes de malversations qui avaient cours au sein de la maison de verre.

Comme illustration, Mariam Dao Gabala a déclaré : « Le budget d'eau des Éléphants à chaque rassemblement équivalait à 50 litres par joueur et par jour, selon le budget de l’ancienne direction de la Fédération ivoirienne de Football. » Cette sortie n'a pas échappé à l'esprit de raillerie de certains internautes qui ont présenté des montages photos dans lesquelles l'on peut apercevoir Madame Dao Gabala avec une barrique et une bouteille d’eau de 1,5L, ou encore Serey Dié prenant un repas avec 50 litres d'eau à ses côtés.

L'Humouriste nigérien Mamane, patron du Gondwana Comedy Clud, et concepteur du Parlement du rire, s'y est également mis en lançant sur son compte Twitter cette énigme : « Devinette : quel animal peut boire 50 L d'eau ? Éléphant ou chameau ? » Puis, le chroniqueur de la République Très Très Démocratique du Gondwana donne un indice : « Après avoir tout bu, il doit jouer au foot. » Mariam Dao Gabala a par ailleurs fait de nombreuses autres révélations sur la gestion de l'ancien Comité exécutif de la FIF.

« Quand nous sommes arrivés, nous avons constaté un budget de plus de 80 millions FCFA payés en espèces pour l'hébergement, sans contrat, sans justificatifs et pour la même durée, dans les mêmes conditions, nous sommes passées à 44 millions... Chaque rassemblement des éléphants, selon le budget de l’ancienne direction, on payait pour 3,5 millions de francs CFA, des médicaments pour les joueurs au point où le ministère nous a demandé : mais s'ils sont si malades, comment font-ils pour jouer ? »


Afficher les commentaires
Articles les plus lus