Adressage des rues de Côte d’Ivoire, ce que doit faire Patrick Achi

L'adressage des rues de Côte d’Ivoire, c'est bien pour l'économie mais pas sans une réduction du coût d'internet.

Patrick Achi célèbre l' adressage des rues de-cote d'ivoire
Par Gary SLM
Publié le 17 décembre 2021 à 18:20 | mis à jour le 17 décembre 2021 à 18:20

Avec le début de l’ adressage des rues de Côte d’Ivoire, Patrick Achi accélère le développement du pays. Cette initiative va permettre aux entreprises locales de monter en puissance, à condition de baisser le coût de l’internet...

Le début de l’adressage des rues d’Abidjan

Le vendredi 17 décembre 2021, un des vieux projets importants de l’État de Côte d’Ivoire a commencé à devenir réalité. Le Premier ministre Patrick Achi s’est affiché tout souriant devant le 141, un numéro attribué à un bâtiment administratif dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Le chef du gouvernement a insisté sur l’importance de ce changement stratégique pour ce qu’il participe à moderniser encore plus les villes de Côte d’Ivoire, mais pas que.

L’adressage va permettre de donner des noms et des numéros aux différents rues et bâtiments du pays. Cette initiative permettra aux Ivoiriens de se déplacer avec précision. À Dieu les « J’habite derrière le kiosque vert situé à deux carrefours à l’entrée gauche de la Riviera 3, secteur point…» On va pouvoir dire « à la Riviera, au 225 - Rue Bernard Dadié » ou au « 55, boulevard de l'unité nationale ». L’adressage vulgarisera l’utilisation des GPS en Côte d'Ivoire.

boulevard de l'unité nationale

Les retombées de l’ adressage des rues de Côte d’Ivoire

Le simple adressage des rues de Côte d’Ivoire permettra au pays de s’ouvrir aux nouvelles économies. Dans un premier temps, la Poste de Côte d’Ivoire pourra profiter de cet outil pour se renouveler. Les entreprises de livraison de colis vont également en tirer un meilleur profit puisque leurs livreurs gagneront du temps. Outre la livraison porte-à-porte, plusieurs autres types de business vont pouvoir se développer dans le pays.

Les sites internet du secteur de l'e-commerce pourront véritablement fonctionner avec une augmentation de leurs ventes. Le fait de pouvoir acheter et se faire livrer efficacement va permettre aux sites internet d’information de Côte d’Ivoire de gagner plus d’argent via la publicité. Les entreprises opérant dans le secteur de la vente en ligne viendraient concurrencer les autres annonceurs en quête de visibilité sur ces gros médias comme Afrique-sur7.ci. Donc une relance de l'économie du secteur.

Quelles mesures pour accompagner l’ adressage des rues de Côte d’Ivoire ?

Sauf que l’ adressage des rues de Côte d’Ivoire, bien qu’une bonne nouvelle, ne peut à elle seule moderniser l’économie du pays. Le gouvernement ivoirien doit faire pression sur les opérateurs internet pour les amener à baisser leurs coûts. Le prix de la connexion à Internet étant encore trop élevée dans le pays, elle peut amoindrir les effets de l’ adressage des rues de Côte d’Ivoire sur le plan économique. Pour utiliser les applications GPS embarquées dans les téléphones mobiles qui peuvent considérablement réduire les embouteillages dans la ville d’Abidjan, le prix de la connexion doit être fixé à un prix beaucoup plus bas que ceux pratiqués en ce moment.

orange - mtn - moove

Pour acheter et vendre en ligne, les populations doivent pouvoir se connecter à internet, d’où la démarche urgente que doit engager le gouvernement ivoirien vis-à-vis des opérateurs mobiles MTN, Orange et Moov. 2022 bientôt, c’est un gros scandale qu’un pays comme la Côte d’Ivoire, peuplée de plus de 25 millions d’habitants, n’enregistre que 12,50 millions d'internautes, soit 46,8% de sa population. Dans ce petit monde, seuls moins de 2,5 millions d’Ivoiriens se connectent plus de 3h au quotidien, ce qui est très faible. Avec une réduction des coûts de l’internet dans le pays, par des abonnements illimités facturés près de 10 000 FCFA/mois, comme c’est le cas avec Free an France, la pénétration d’internet dans tout le pays deviendrait rapide. Avec son « forfait mobile à 10,99€/mois - 80 Go d'internet et débit réduit après», dans un pays où le SMIC est à plus de 1200 euros net/mois, Free a tué la surenchère pratiquée par Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Sans la réduction du coût d’internet, l’adressage ne peut à lui seul moderniser l’économie ivoirienne.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus