Wenge Musica retrouve son unité avec Werrason et JB Mpiana

Werrason et JB Mpiana du groupe Wengue Musica
Par Eugène SAHI
Publié le 12 avril 2022 à 16:22 | mis à jour le 12 avril 2022 à 16:22

Séparés depuis septembre 1997, au grand dam de la rumba congolaise, le quatuor Werrason, JB Mpiana, Dider Masela et Alain Makeba, pourrait redevenir le Wenge Musica des années 90. Les deux premières cités ont enterré la hache de guerre pour fumer le calumet de la paix, révèle Jeune Afrique.

Wenge Musica:Werrason et JB Mpiana fument le calumet de la paix

Depuis le 28 février 2022, Werrason et JB Mpiana se sont pardonnés après vingt cinq ans de séparation. Leur discorde trouvait sa source dans la rivalité qui marquait leurs relations. Et cette compétition avait fini par contaminer tout le groupe. Guerres d’ego et mésententes entre les quatre réalisateurs, à savoir Werrason, JB Mpiana, Dider Masela et Alain Makeba : Wenge Musica n’était plus. « Ils ne se faisaient pas de cadeaux. La rivalité entre eux avait atteint de nouveaux sommets », raconte Amadou Diaby, homme d’affaires congolais-guinéen, producteur et aussi celui qui a réussi à les réconcilier.

Un affrontement où tout le monde est allé coup pour coup. Une compétition qui frise le comique lorsqu’en 2001, à la Fikin (Foire internationale de Kinshasa), aucun des deux ne veut arrêter de jouer jusqu’à ce que l’autre abandonne. Poussés par une foule en fusion, ils ont ensuite joué de 7h à 8h du matin. La police a dû interrompre ce marathon musical et disperser les spectateurs en colère à coups de gaz lacrymogène. Mais.

Ce duel tourne au drame lorsque le public s’affronte dans des batailles rangées, comme ce jour de 2005 – toujours à la Fikin – où la prestation de JB Mpiana est interrompue par des heurts entre spectateurs. « Les quartiers de Kin étaient divisés, il y avait même des couples qui se séparaient ! s’exclame Fabrice Kabuku, spécialiste de la musique congolaise. A partir de là, chacun a pu tracer son chemin artistique et fonder autour d’eux un groupe avec ses propres chanteurs et musiciens. Werrason a créé la société mère Wenge et Wenge BCBG est né de l’esprit de son rival.

Chacun avait son public. D’un côté, « Wera », ambassadeur de la paix à l’UNESCO, avec son étiquette de chanteur du peuple. Un artiste qui parle aux “shegueys”, ces jeunes laissés à eux-mêmes dans la banlieue de Kinshasa. JB Mpiana est plus sophistiqué, plus bling-bling. Un trait que l’on retrouve dans le nom du groupe qu’il a créé après la dislocation de 1997 : Wenge BCBG…


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus