La Guinée opte pour un entraîneur local, Kaba Diawara veut rempiler

Guinée : L’ex-sélectionneur Kaba Diawara veut parachever son œuvre
Par Eugène SAHI
Publié le 12 avril 2022 à 16:00 | mis à jour le 12 avril 2022 à 16:00

Le technicien Franco-Guinéen, Kaba Diawara, éconduit de la tête du Syli national de Guinée après la CAN 2021, annonce sa candidature après la décision de Conakry de recruter un entraineur local au détriment d’un expatrié.

Guinée : L’ex-sélectionneur Kaba Diawara veut parachever son œuvre

Officialisé sélectionneur du Syli national de Guinée en décembre 2021, le technicien Kaba Diawara est attendu à Conakry ce mardi pour déposer sa candidature suite à un appel à candidatures réservé aux techniciens de nationalité guinéenne.

Nommé sélectionneur avant la CAN 2021 puis non reconduit au terme de son contrat suite à l’élimination en 8es de finale, Kaba Diawara pourrait à nouveau s’installer sur le banc de la Guinée. A trois jours de la fin de l’appel à candidatures, vendredi, l’ancien attaquant du PSG a officialisé ses intentions, lundi, durant l’émission Talents d’Afrique sur Canal+. «Oui, je serai candidat. Ce mardi j’arrive à Conakry pour déposer mon dossier. Et je suis prêt à résider en Guinée. Ça va me permettre de regarder le championnat et d’observer les joueurs locaux», a annoncé l’ancien adjoint de Didier Six.

L’appel à candidatures étant réservé aux techniciens de nationalité guinéenne, Diawara a toutes ses chances. Du côté de la Fédération (Feguifoot), on se défend toutefois d’avoir cherché à avantager son dossier en écartant les étrangers. «On est dans une évolution, on a pensé qu’il fallait avoir à un moment un entraîneur de haut niveau expatrié pour mettre en place une politique de développement de la sélection. On a essayé une fois, 2 fois, 3 fois, 4 fois, ça n’a pas marché et donc on tente autre chose. Dans cette optique-là, on donne aussi la chance à un entraîneur national de développer un projet et de tenter quelque chose», a d’abord mis en avant le vice-président du comité de normalisation de la Feguifoot, Sega Diallo, sur TV5 Monde.

«Kaba Diawara n’avait pas de contrat avec la Fédération; donc, on garde quelqu’un qui est sous contrat, maintenant Kaba a la possibilité de postuler, comme Dian Bobo, Pablo Thiam, Lappé Bangoura et d’autres qui ont des compétences et qui ont une expérience de la gestion d’une équipe nationale. Après, il faut présenter un projet, Kaba a toutes ses chances comme tous les autres de présenter un projet qui convainc le comité de normalisation et qui leur permette de mettre en œuvre ce projet», a conclu le dirigeant.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus