Burkina: Fin tragique pour les mineurs coincés dans la mine de Perkoa

Burkina Faso: Disparus depuis deux mois, les corps de 8 mineurs
Par Eugène SAHI
Publié le 10 juin 2022 à 13:53 | mis à jour le 10 juin 2022 à 13:53

Les Huit mineurs portés disparus depuis le 16 avril, suite à une inondation dans la mine de zinc à Perkoa, n’ont pas survécu. Le dernier corps sans vie a été retrouvé par les secouristes le mercredi 8 juin 2022.

Drame au Burkina Faso: Les corps de 8 mineurs dont un Tanzanien et un Zambien, repêchés

Triste denouement pour les 08 mineurs coincés sous terre durant deux mois environ. Les recherches intensives menées par les secouristes ont permis de retrouvé les corps sans vie des victimes à des centaines de mètres sous terre dans la mine de zinc à Perkoa dans la province du Sanguié (Centre-ouest). Mercredi dernier, le gouvrernemant burkinabè a annoncé la fin des recherches dans un communiqué, informant que les huit mineurs ont été retrouvés morts.

"Après 54 jours de recherches, les huit (08) mineurs disparus suite à l’inondation de la mine souterraine de Perkoa, le 16 avril 2022 ont finalement tous été retrouvés sans vie", a écrit le gouvernement dans son communiqué. Les huit mineurs sont six Burkinabè, un Tanzanien et un Zambien. Ils n’avaient pas été retrouvés dans la chambre de refuge où ils étaient censés s’abriter en cas d’inondation.

Le décès de quatre d'entre eux, avait été constaté par le procureur du tribunal de grande instance de Koudougou, dans la région du Centre-Ouest, mardi "à 23 heures 15 minutes" (locales et GMT), selon le communiqué. De leur côté, les familles de huit mineurs ont porté "plainte contre X" pour "tentative d'homicide involontaire", "mise en danger de la vie d'autrui" et "non assistance à personne en danger".

Que s'est-il passé dans la mine de zinc à Perkoa?

De violents orages ont déclenché une inondation soudaine le 16 avril dernier, provoquant la suspension des opérations dans la mine exploitée par la compagnie canadienne Trevali Mining, située à Perkoa environ 100km de la capitale Ouagadougou. Les propriétaires canadiens de la mine, située à environ 100 km à l'ouest de la capitale, Ouagadougou, affirment que les équipes de recherche continuent de travailler 24 heures sur 24. Des équipements spécialisés ont été amenés du Ghana et d'Afrique du Sud pour accélérer les efforts de sauvetage dans la mine, dont la profondeur est de 710 mètres.

Trevali Mining indique que 32 millions de litres d'eau ont jusqu'à présent été pompés hors de la mine, permettant aux secouristes d'atteindre 550 mètres de profondeur. C'est 30 mètres en dessous de l'endroit où l'eau s'est déposée après le violent orage du 16 avril qui a coupé l'électricité et les communications. En moins d'une heure, il est tombé 125 mm de pluie, soit cinq fois la quantité mensuelle moyenne.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus