Algérie : Une télévision fermée pour des scènes jugées offensantes

Le gendarme de l'audiovisuel sans pitié

Algérie
Par Henri
Publié le 16 novembre 2022 à 15:49 | mis à jour le 16 novembre 2022 à 15:50

En Algérie, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) a décidé de fermer définitivement la chaîne Al Adjwaa suite à une diffusion par la chaîne d’un film jugé inapproprié, renseigne l'agence de presse officielle APS lundi 14 novembre 2022.

Algérie: La chaîne Al Adjwaa fermée pour des scènes jugées immorales

Le gendarme de l’audiovisuel en Algérie n’a pas été tendre avec la chaîne émettant dans le pays depuis Londres qui n'est autre que Al Adjwaa. Après la diffusion par cette chaîne généraliste, dimanche soir, d'un film américain dont quelques séquences sont jugées offensantes et contraires aux valeurs et à la religion de la société algérienne, l’Arav a décidé de fermer purement et simplement et ceci de manière définitive, la chaîne de télévision.

Le film incriminé est un film américain dont certaines séquences montrent un homme et une femme presque entièrement nus en pleins ébats amoureux. Ces séquences ont été partagées largement sur les réseaux sociaux et ont suscité des réactions monstres de la part des internautes.

La chaîne Al Adjwaa, pour rappel, s’est spécialisée dans la diffusion de vieux films américains piratés, souvent sous-titrés en arabe. À l’instar de beaucoup de chaînes privées algériennes, elle ne dispose que de très peu de financement. Et pour pouvoir survivre, elle a fait le choix de la « facilité », avec des contenus très peu « algérianisés ».

Les excuses d'Al Adjwaa n'ont pas porté de fruits

Sur sa page Facebook, la chaîne Al Adjwaa tout juste après la diffusion du film incriminé, a reconnu avoir commis une faute professionnelle. Sa direction s’est immédiatement excusée auprès des téléspectateurs et de tous les algériens.


En 2012, une loi a mis fin au monopole de 50 ans de l’Etat dans le paysage médiatique algérien. Suite à cette loi, plus de 50 chaînes ont vu le jour dans le pays mais au jour d’aujourd’hui, elles ne sont que 6 de droit étranger à diffuser leurs programmes dans le pays. La faute aux restrictions concernant l’attribution des agréments. A titre de rappel, en juin 2021, l'Arav avait suspendu temporairement la chaîne privée El Hayet TV à la suite d'une vive polémique historique sur l'émir Abdelkader, héros de la résistance contre la France coloniale


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus