NCI : Yves de M'Bella condamné avec sursis, son invité écroué à la Maca

Yves de M'Bella a été condamn à 12 mois de prisons avec sursis
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 01 septembre 2021 à 20:09 | mis à jour le 01 septembre 2021 à 20:39

Le présentateur télé, Yves de M'Bella, a été condamné, ce mercredi 1er septembre 2021, à 12 mois de prison avec sursis par le Tribunal d' Abidjan, pour "apologie du crime" et "atteinte aux mœurs".

Justice : Yves de M'Bella prend 12 mois de prison avec sursis

L'animateur vedette de "l'émission la Télé d'ici", jugé pour « apologie de crime » et « atteinte aux mœurs », a écopé d'une peine d'emprisonnement de 12 mois avec sursis, assortie d'une amende de 2 millions de FCFA et d'une interdiction de paraître sur le territoire ivoirien sauf à Abidjan.

La sentence prononcée ce mercredi 1er septembre par le tribunal d' Abidjan, fait suite au scandale suscité après la diffusion sur NCI, d’une séquence de l'émission la "Télé d'ici vacance", animée par le mis en cause et dans laquelle, l'invité, "un ancien violeur", était appelé à faire une simulation de viol sur un mannequin.

Il n'en a pas fallu plus pour susciter la colère et l'indignation des téléspectateurs contre la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) et l'animateur camerounais. Plusieurs sanctions ont été prises à l'encontre de Yves de M'Bella accusé de faire "l'apologie du viol". Des voix, et non des moindres, se sont élevées pour dénoncer et condamner le caractère "choquant" de cette séquence de l'émission.

Une plainte a même été déposée auprès du bureau du procureur pour dénoncer des faits d'« apologie de crime » et « atteinte aux mœurs », et exiger des sanctions pénales contre le présentateur et son invité du jour. Lors du procès qui a eu lieu ce mercredi, Yves de M'bella a tenté en vain de convaincre son auditoire sur le fait que son intention, à travers cette émission, était de faire de la sensibilisation. Dans son réquisitoire, le procureur avait requis vingt-quatre mois de prison avec sursis assorti d'une amende d'un million contre Yves de M'bella.

Finalement, l'animateur a été condamné à 12 mois de prison avec sursis, assortie de 2 millions d'amende et une interdiction de paraître sur le territoire ivoirien sauf à Abidjan. Contrairement à Yves, on apprend que son invité présumé ancien violeur, Traoré Kader, a écopé de 24 mois d'emprisonnement ferme plus 500 000 FCFA d'amende et d'une interdiction de voyage sur le territoire national.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus