A Abidjan, Eric Zemmour lance un message aux soldats de Barkhane

Eric Zemmour lance un message à Barkhane
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 décembre 2021 à 14:06 | mis à jour le 23 décembre 2021 à 14:06

En dépit de son voyage controversé à Abidjan, Eric Zemmour ne se laisse pour autant pas compter. Le candidat à la présidentielle française d'avril 2022 a adressé un message aux militaires français de l'opération Barkhane.

Eric Zemmour à Barkhane : «Votre action dans le monde protège notre pays... nos intérêts»

En dépit de la vive polémique que suscite sa candidature aussi bien dans l'Hexagone qu'à travers le monde, Eric Zemmour reste droit dans ses bottes. Le chroniqueur polémiste séjourne en Côte d'Ivoire depuis mercredi 22 décembre 2021, où il est arrivé par vol régulier de la compagnie Air France AF0702.

Aucune rencontre n'est prévue avec les autorités ivoiriennes. N’empêche. L’adversaire d'Emmanuel Macron prévoit une rencontre avec ses compatriotes français dans le cadre de sa campagne électorale. L'occasion fut par ailleurs opportune pour Eric Zemmour d'adresser un message aux officiers, sous-officiers, officiers mariniers, caporaux, soldats légionnaires, aviateurs et marins de l'opération Barkhane.

Tout en s’inclinant devant la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur, et en compatissant à la souffrance physique et morale de ceux qui portent encore les stigmates de leurs sacrifices pour le drapeau tricolore, Zemmour rappelle à ces militaires français que leur action dans le monde protège la France des agressions d’où qu’elles viennent. « Elle protège nos intérêts, aux côtés de nos partenaires que nous n’abandonnerons pas », a-t-il ajouté.

Aussi, a-t-il pris cet engagement solennel vis-à-vis de ces soldats de Barkhane. « J’accorderai une attention particulière aux moyens qui seront alloués à notre défense et à nos armées, ainsi qu’à leur déploiement, afin de porter avec force, notre indépendance qui redeviendra notre fierté », a-t-il promis. Encore qu’il soit élu au terme du scrutin présidentiel français afin de pouvoir faire face à cette promesse de campagne.

Il faut par ailleurs rappeler que le Président Macron a ordonné un retrait progressif des soldat de l'opération française dans le Sahel.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus