Polémique autour d'une cérémonie de lecture coranique à la DGI

DGI : La cérémonie religieuse dédiée aux agents qui passe mal
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 29 décembre 2021 à 12:29 | mis à jour le 29 décembre 2021 à 12:57

Le directeur général des impôts a initié une cérémonie de lecture coranique et de sacrifices à l'endroit de tout le personnel de la DGI. L'annonce de cette information suscite de vives réactions sur la toile.

DGI : La cérémonie religieuse dédiée aux agents qui passe mal

Dans une note dont tout le personnel de la Direction générale des impôts (DGI) est destinataires, le Directeur général, Sié Abou Ouattara, informe ses collaborateurs du « report de la cérémonie de lecture coranique et de sacrifices ». Ladite cérémonie initialement prévue le jeudi 23 décembre 2021 à la grande Mosquée du Plateau est finalement reportée au jeudi 30 décembre suivant au lieu indiqué.

À en croire l’initiateur, cette cérémonie vise à « invoquer la grâce divine pour la protection des agents et de leurs familles, le pardon et la miséricorde du Tout-Puissant au profit des malades et des agents décédés, ainsi que la préservation de la paix et de la stabilité au sein de la DGI en particulier et en Côte d’Ivoire d’une manière générale ».

Si dans le fond, les objectifs sont nobles, là où le bât blesse, c’est que la laïcité de la Côte d’Ivoire est consacrée par la Constitution. Aussi, chaque Ivoirien est-il libre de pratiquer la religion de son choix. Cette laïcité devra par ailleurs s’étendre aux services administratifs et publics.

Mais l’invitation du DG des impôts adressée aux agents « dans leur ensemble », en vue de « prendre des dispositions utiles pour participer massivement à cette cérémonie religieuse » passe mal. Qu’en est-il de la conduite à tenir par les autres agents qui ne sont pas musulmans ?

« Comment cela peut-il être possible ? Où se trouve le principe de la laïcité ? Cette cérémonie pouvait être une cérémonie privée, mais pas avec une note de service, le DG aurait-il oublié ces missions ? » s'est interrogé un internaute.

« S'il y a eu messe à la cathédrale, il faut nous publier la note de service du même DG exhortant les agents à s'y rendre », a renchéri un autre.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus