Guinée-Justice : Le FNDC refuse de lâcher Alpha Condé

Guinée-Justice : Le FNDC refuse de lâcher Alpha Condé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 07 mai 2022 à 11:13 | mis à jour le 07 mai 2022 à 11:13

Chassé de la tête de la Guinée le 5 septembre 2021, Alpha Condé subit une pression du Front national de défense de la Constitution. Le FNDC vient de déposer auprès du procureur de nouvelles preuves incriminant l'ancien président guinéen dans l'affaire des manifestations contre le 3e mandat de l'ex-chef d'État.

Guinée : De nouvelles preuves déposées contre Alpha Condé

Nous apprenons auprès de RFI que le Front national de défense de la Constitution continue de maintenir la pression auprès du procureur général de la Guinée. Il vient de déposer de nouvelles preuves contre l'ancien dirigeant guinéen. En effet, le FNDC a déjà saisi la justice guinéenne contre Alpha Condé au lendemain des manifestations contre le 3e mandat du président déchu. Pour rappel, lesdites manifestations avaient été sévèrement réprimées par le pouvoir Condé.

Ces nouvelles preuves contiennent des rapports d'ONG portant sur les crimes commis par le pouvoir d'Alpha Condé, des actes de décès de manifestants tués lors de la répression. "Nous restons actifs pour éviter à tout prix une impunité. Le dossier est complexe et les plaignants peuvent aider à la collecte des preuves", a fait savoir Me Vincent Brengarth, l'un des avocats du collectif. L'homme de loi a également fait savoir qu' "avec l'ouverture d'une enquête par le procureur, des gens qui craignaient des représailles pourraient accepter de témoigner".

Alpha Condé a été chassé du pouvoir en septembre 2021 alors qu'il avait été élu pour un 3e mandat vivement contesté dans son pays. Il a été renversé par une junte militaire conduite par le colonel Mamady Doumbouya.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus