La FIF menace de faire jouer le Lys de Sassandra sans ses supporters

Les nouveaux dirigeants de la Fif menacent sévèrement le Lys de Sassandra
Par Mael Espoir
Publié le 18 mai 2022 à 10:26 | mis à jour le 18 mai 2022 à 10:26

Le président de la Ligue professionnelle, Salif Bictogo, a sévèrement mis en garde le président du Lys de Sassandra. Voici la raison.

Les nouveaux dirigeants de la Fif menacent sévèrement le Lys de Sassandra

Le Lys de Sassandra a été l'unique club de Ligue 1 à avoir voté l'emblématique capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, Didier Drogba, lors de l'élection à la Fif, qui a eu lieu le samedi 23 avril dernier à Yamoussoukro.

Et pour cela, de nombreux internautes se sont très rapidement abonnés à la page Facebook du club qui est passé de 7000 abonnés à plus de 300 mille abonnés en quelques jours. Cette ferveur autour de ce modeste club, n'est pas que virtuelle, puisque le stade Robert Champroux de Marcory est toujours plein pendant les matchs de cette équipe.

Les neo supporters du Lys se rendent massivement au terrain pour supporter les lymanes, rendre hommage à Didier Drogba mais également pour régler leurs comptes avec tous ceux qui n'ont pas soutenu l'emblématique capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire lors des élections à la Fif.

Me Roger Ouegnin a été le premier à subir la colère des supporters du Lys. Il a copieusement été hué le 1er mai dernier. Le samedi dernier, les supporters du Lys Sassandra ont déserté le stade Robert Champroux juste après le match de leur équipe face au COK, refusant ainsi d'assister au deuxième match qui opposait la Soa au Stella.

Alors que certains observateurs tels que Dago Charles, invitent Yacine Idriss Diallo à se rapprocher de Didier Drogba afin d'essayer de calmer les tensions, Salif Bictogo, président de la Ligue professionnelle de football, a une autre solution.

Selon les informations qui nous parviennent, Salif Bictogo, lors d'une rencontre avec les présidents de clubs, mardi, a mis en garde le président du Lys Sassandra Fc, Dia Mamadou. Il menace de faire jouer les matchs du Lys à huis clos, si ses supporters n'arrêtaient pas les injures dans les stades.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus