PND 2021-2025: 15 706 milliards FCFA récoltés sur 9 335 milliards espérés

PND 2021-2025
Par Eugène SAHI
Publié le 16 juin 2022 à 10:03 | mis à jour le 16 juin 2022 à 10:03

Pour un objectif de près de 10.000 milliards de francs CFA à rechercher, les travaux du Groupe consultatif pour le financement du Plan national de développement _ PND 2021-2025 du mercredi 15 avril 2022, se sont soldés par la mobilisation de 15.706 milliards de Fcfa, selon le Premier ministre ivoirien Patrick Achi.

Le PND 2021-2025 axé sur la bonne gouvernance publique pour hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure

Pari gagné pour la discrète ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Kaba Nialé. Elle lançait un appel le 08 juin dernier, à tous les partenaires nationaux et internationaux, pour accompagner la Côte d’Ivoire en vue d’assurer un succès franc du Groupe Consultatif prévu le 15 juin prochain à Abidjan et d’atteindre un meilleur financement du PND 2021-2025 évalué globalement à 59 000 milliards de FCFA.

Sur un investissement global du PND 2021-2025 de 59 000 milliards de FCFA, soit plus de 98 milliards de dollars, le besoin de financement public est estimé à 21 100 milliards de FCFA. Il se décompose de 55% à mobiliser sur le marché financier et 45%, soit près de 10.000 milliards de francs CFA à rechercher dans le cadre de ce groupe consultatif

Cet appel de la Ministre Kaba a été reçu 5/5; mercredi à Abidjan lors des travaux de mobilisation de ce fonds. Sur un objectif initial de 9 335 milliards de FCFA, le Groupe consultatif pour le financement du Plan national de développement (GC PND) 2022 - 2025 a permis de mobiliser 15 706 milliards de FCFA, soit un taux de mobilisation de 168,25%, a annoncé le Premier ministre, Patrick Achi, le 15 juin 2022, à Abidjan.

Le PND 2021-2025 ambitionne de lever les obstacles résiduels à la transformation structurelle de l’économie amorcée avec la mise en œuvre des précédents Plans de Développement. A ce titre, l’impact escompté du PND 2021-2025 est de renforcer la compétitivité de l’économie ivoirienne, et d’assurer un bien-être des populations dans l’équité dans un cadre de bonne gouvernance.

Ainsi, l’objectif global du PND 2021-2025, est de réaliser la transformation économique et sociale nécessaire pour hisser la Côte d’Ivoire, à l’horizon 2030, au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Plus spécifiquement, il s’agira de : (i) Développer l’industrie nationale pour en faire un moteur de l’économie et un pourvoyeur d’emplois décents ; (ii) assurer une meilleure productivité des facteurs, en particulier du capital humain, permettant une création de richesse harmonieuse sur l’ensemble du territoire et ; (iii) renforcer la Gouvernance de l’Etat en vue d’accompagner le secteur privé dans un processus de développement ne laissant personne de côté.

Ce plan est structuré autour des six (06) piliers suivants :

Pilier 1 : Accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et le développement de grappes ;

Pilier 2 : Développement du capital humain et promotion de l’emploi ;

Pilier 3 : Développement du secteur privé et de l’investissement ;

Pilier 4 : Renforcement de l’inclusion, de la solidarité nationale et de l’action sociale;

Pilier 5 : Développement régional équilibré, préservation de l’environnement et lutte contre le changement climatique ;

Pilier 6 : Renforcement de la gouvernance, modernisation de l’Etat et transformation culturelle.

La mise en œuvre du PND 2021-2025 dans l’optique d’accélérer l’industrialisation du pays et assurer une meilleure répartition des fruits de la croissance au sein de la population devrait conduire à un taux de croissance moyen sur la période de 7,65%.

La croissance attendue du Plan National de Développement (PND 2021-2025) requiert un niveau d’investissement de l’ordre de 59 000 milliards de FCFA, dont environ 43 646,4 milliards pour le secteur privé soit 74%.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus