Burkina : Wagner félicite le capitaine Traoré après le coup d'État

Burkina : Wagner félicite le capitaine Traoré après le coup d'État
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 octobre 2022 à 13:11 | mis à jour le 05 octobre 2022 à 13:11

Le capitaine Ibrahim Traoré, à la tête du Burkina Faso après le putsch du vendredi 30 septembre 2022, a le soutien de Evguéni Prigojine, le patron de Wagner. L'homme d'affaires russe estime que le tombeur du lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba a "fait ce qui était nécessaire".

Burkina : Le patron de Wagner soutient le capitaine Ibrahim Traoré

Au Burkina Faso, le pouvoir est tombé entre les mains du capitaine Ibrahim Traoré le vendredi 30 septembre 2022. Le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba qui dirigeait le pays depuis janvier a été renversé après seulement huit mois de règne. Ce coup d'État réjouit Evguéni Prigojine.

En effet, ce proche de Vladimir Poutine, à la tête de Wagner, a salué l'action du capitaine Ibrahim Traoré et ses hommes. "Je salue et soutiens le capitaine Ibrahim Traoré. Nous savons tous que jusqu'en janvier de cette année, le peuple du Burkina Faso était sous le joug des colonialistes, qui volaient le peuple et jouaient aussi leurs jeux ignobles, enseignaient, soutenaient les gangs et causaient beaucoup de chagrin à la population locale", a déclaré le patron de Wagner dans une publication sur les réseaux sociaux.

L'homme d'affaires russe a saisi l'opportunité pour jeter un regard sur la gouvernance de Paul-Henri Damiba. "Le 24 janvier, sous les auspices de la lutte pour la liberté et la justice, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba est arrivé au pouvoir dans le pays. Cependant, il n'a pas justifié la confiance des jeunes officiers, qui ont finalement été dirigés par le capitaine Ibrahim Traoré. Et maintenant, ils ont fait ce qui était nécessaire, et ils l'ont fait uniquement pour le bénéfice de leur peuple. Par conséquent, je félicite et salue chaleureusement le capitaine Ibrahim Traoré, un fils vraiment digne et courageux de sa patrie", a-t-il commenté.


Le Groupe Wagner, sous sanction de l'Union européenne depuis 2021, a été créé le 1er mai 2014. Il est spécialisé dans le mercenariat et les opérations clandestines.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus