France: Instagram refuse de réactiver le compte de Booba

Booba en conflit avec Instagram

Booba: Instagram refuse de rétablir son compte
Par Henri
Publié le 05 octobre 2022 à 13:54 | mis à jour le 01 décembre 2022 à 16:17

Suite aux accusations de cyberharcèlement dont il est l’objet, Booba a vu son compte Instagram bloqué au début de l’été. Lundi, une décision de justice a jugé illégale cette suppression. Pour autant, le réseau social américain ne compte pas réactiver le compte OKLM du Duc de Boulogne.

Malgré la décision de justice, Instagram refuse de rétablir le compte de Booba

Booba pensait avoir gagné une première bataille dans son combat qui l’oppose à Magali Berdah, mais sa joie n'a été que de courte durée. Lundi 3 octobre 2022, les avocats du B20 annonçaient la décision du tribunal de Marseille qui a jugé illégale la suppression de son compte Instagram.

Le rappeur qui pensait retrouver son compte Instagram suite à cette décision ne s’est pas empêché de piquer à nouveau Magali Berdah. « Tu as perdu Magali et tu vas perdre sur tout le reste car tu n'es que vide et mensonges. Tu ne fais pas le poids; tu aurais dû t'en rendre compte dès le début. T'as voulu jouer maintenant on est liés », avait-il réagi sur son compte Twitter.

Finalement, le réseau social n’envisage pas de réactiver le compte de Booba nonobstant la décision de justice en faveur de Booba. « Le tribunal n'a [...] pas ordonné à Meta de réactiver ce compte. Le compte OKLM (le nom du compte de Booba, ndlr) a été désactivé en application de notre politique de récidive et parce que le contenu du compte OKLM avait violé à plusieurs reprises les règles du service Instagram », a assuré, mardi, la plateforme à Tech&Co. La plateforme souligne en effet que cette désactivation ne fait pas suite à la plainte de Magali Berdah.

L'incompréhension du conseil de Booba


Pour l’avocat du rappeur de 45 ans, Me Klugman, cette interprétation d’Instagram est erronée. « Je suis particulièrement étonné de la réaction de Meta dans la mesure où il a été admis à l'audience que la fermeture du compte (OKLM) était bien liée à la décision de justice du 12 juillet dernier », s'étonne Patrick Klugman auprès de Tech&Co ce 4 octobre.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus