Le ton se durcit entre Bamako et Paris : la décision d’ Assimi Goïta

Le ton se durcit entre Bamako et Paris : la décision d’ Assimi Goïta
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 novembre 2022 à 09:18 | mis à jour le 22 novembre 2022 à 09:18

Assimi Goita a pris des sanctions contre les ONG financées par la France et exerçant au Mali. En effet, le chef de la junte malienne a interdit ces organisations de mener des activités dans son pays.

Assimi Goita réagit à la suspension de l’aide publique de la France

La décision a été notifiée dans un communiqué portant la signature du colonel Abdoulaye Maïga, le ministre malien de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

En effet, le porte-parole du gouvernement du colonel Assimi fait savoir que les autorités maliennes ont pris note de la suspension par la France de l’aide publique au développement à destination du Mali "aux motifs fallacieux de la coopération militaire Mali-Russie et des risques de détournement de celle-ci".

La junte malienne a aussi observé la décision de la France d’octroyer directement "aux ONG françaises des fonds mis à disposition dans le cadre de l’action humanitaire de la France au Mali".

En réaction à ses mesures, le Mali annonce l’interdiction "avec effet immédiat" de "toutes les activités menées par les ONG opérant au Mali sur financement ou avec l'appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire".

Par ailleurs, la junte malienne considère l’annonce de la suspension de l’aide publique au développement comme un "non-événement"



+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus