Cameroun : Les transporteurs suspendent leur mot d'ordre de grève

Cameroun : Les transporteurs suspendent leur mot d'ordre de grève
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 juillet 2021 à 15:30 | mis à jour le 12 juillet 2021 à 15:55

Il n'y a pas eu de grève des transporteurs au Cameroun le lundi 12 juillet 2021. Les syndicats ont suspendu le mot d'ordre de grève à la suite d'une rencontre avec les autorités camerounaises le juillet.

Cameroun : La grève des transporteurs n'a pas eu lieu

Les syndicats nationaux du secteur des transports publics du Cameroun, dénonçant "la rupture du dialogue social matérialisée par le silence complice du gouvernement camerounais" ont annoncé une grève prévue le lundi 12 juillet 2021. Ils avaient fait parvenir un préavis au Premier ministre Joseph Dion Ngute. Les transporteurs s'insurgent contre la violation grave sur les fractionnements et les primes Cat.4A de l’Arrêté 00380/Minefi/Dce/A du 10 novembre 1994 fixant la prime des assurances du pool TPV au Cameroun ; la non-application de la loi 2015/013 du 16 juillet 2015 instituant le fonds de garantie automobile au Cameroun (Fodac), selon l’article 600 du Code Cima ; le refus catégorique d’assurer les motos taxis (Cat.5B) ; le refus catégorique d’assurer les véhicules du secteur périurbain et rural, reconnu d’utilité publique par l’Etat du Cameroun sous la licence S4. Ils appellent également à la dissolution de la commission tripartite d’assurance.

Finalement, après une rencontre avec le gouvernement le jeudi 8 juillet 2021, les transporteurs ont décidé de suspendre leur mot d'ordre de grève. En effet, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, accompagné de représentants du ministère des Finances et des Transports, a su trouver les mots jutes pour convaincre les transporteurs de surseoir à leur grève, rapporte Le Journal du Cameroon.

À l'issue des échanges avec les autorités camerounaises, l'on retient que les négociations entre les deux parties vont se poursuivre le mardi 13 juillet 2021. Il a également été décidé de la recherche de solutions relativement au procès-verbal de la rencontre et un statut quo concernant le problème des assurances, précise notre source.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus