Cameroun : Les ravisseurs d'un prêtre réclament 20 millions de F CFA

Cameroun : Les ravisseurs d'un prêtre réclament 20 millions de F CFA
Par K. Richard Kouassi
Publié le 31 août 2021 à 17:32 | mis à jour le 31 août 2021 à 17:32

Monseigneur Julius Agbortoko, un vicaire général du diocèse de Mamfé, au Cameroun, a été enlevé par des séparatistes camerounais le dimanche 29 août 2021 alors qu'il revenait d'une cérémonie d'inauguration d'un nouveau presbytère. Les ravisseurs de l'homme religieux réclament 20 millions de francs CFA;

Cameroun : Un prêtre enlevé par des séparatistes

Les faits se sont déroulés le dimanche 29 août 2021 aux environs de 18 heures. Ce jour-là, monseigneur Julius Agbortoko venait de participer à l'inauguration d'un nouveau presbytère à Kokobuma, un village du Cameroun. Trente minutes après son arrivée, le prélat a été enlevé par des hommes armés qui seraient des "combattants séparatistes" qui ont pris le soin de faire irruption dans le grand séminaire avant d'accomplir leur sale besogne. "C'est le coeur très lourd que je vous signale l'enlèvement soudain de Mgr Julius Agbortoko", a annoncé un communiqué émanant du diocèse de Mamfé, une localité située dans le Sud-Ouest du Cameroun.

On apprend plus tard auprès du diocèse de Mamfé que les ravisseurs de monseigneur Julius Agbortoko réclament une rançon de 20 millions de francs CFA avant de libérer l'otage. "Je vous appelle tous à invoquer l'Esprit-Saint et à prier à l'unisson pour sa sécurité et sa libération prochaine", a recommandé l'évêque du diocèse. Il a également saisi l'opportunité pour décrier les attaques incessantes contre l'église en général et celle de Mamfé en particulier.

Notons que depuis le début de la crise anglophone au Cameroun il y a quatre ans, des hommes armés se livrent à des kidnappings de personnalités tant religieuses que politiques.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus