Confronté à la concurrence de Wave, Orange ouvre la vanne des bonus

Confronté à la concurrence de Wave, Orange ouvre la vanne des bonus
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 29 octobre 2021 à 17:23 | mis à jour le 19 décembre 2022 à 16:38

Orange et Wave se livre une concurrence frontale dans le mobile money. La maison de téléphonie française a pour ce faire décidé de revoir ses coûts de transferts, et même d'offrir des bonus à ses clients.

Orange offre 100% de bonus sur les pass Mix, ce vendredi

Wave, entreprise américaine de transfert d'argent par mobile, a décidé de casser les codes en Côte d'Ivoire. Dernière arrivée sur un marché déjà occupé par des géants de la téléphonie mobile, la marque au Pingoin n'a eu d'autre choix que de proposer ses services de mobile money à des coûts défiant toute concurrence. 0% pour les dépôts et retraits, et seulement 1% (du montant transféré) pour les transferts. Il n'en fallait pas plus pour entrainer une ruée des consommateurs vers Wave.

Orange, qui voyait ainsi ses chiffres d'affaires baisser a tout d'abord procédé par intimidation en interdisant l'utilisation des plateformes Wave dans ses différentes agences de transfert d'argent. Avant de se rendre compte que cette méthode était véritablement inopérante, car le concurrent gagnait davantage de terrain. C'est ainsi que la marque française a emboité le pas à sa concurrente américaine en baissant le coût de ses transferts à 1%.

Cette confrontation commerciale s'est par ailleurs accompagnée d'empoignades entre les Community managers des deux entreprises, chacun y allant de ses provocations et autres messages de torpille sur les réseaux sociaux.

Dans cette dynamique, Orange a décidé de passer à la vitesse supérieure en ouvrant les vannes des bonus pour ses clients. Ce vendredi 29 octobre 2021, c'est à coup de bonus que la maison de téléphonie a réveillé ses clients. « Ce 29/10, 100% de bonus sur tous les avantages des pass Mix », peut-on lire sur son interface.

C'est donc à juste titre que de nombreux clients Orange n'ont pas boudé leur plaisir en se ruant dans les kiosques pour s'offrir des pass. Et c'est bien le consommateur qui en profite, selon que l'avait indiqué l'Autorité de régulation des Télécommunications / TIC de Côte d'Ivoire (ARTCI) : « Cette dynamique concurrentielle sur ce marché concourt efficacement à l’inclusion financière de nos populations, dans un contexte marqué par la lutte contre la cherté de la vie. »

L'Autorité de régulation cependant dans sa décision portant encadrement des offres de services sur le marché de détail de la téléphonie mobile (datant du 9 septembre 2020) en son Article 5 relatif à la conservation des avantages : « Les volumes de trafic ou les crédits de communication obtenus par un client à l'issue d'un acte commercial relativement à une offre, sont acquis pour ce dernier et ne peuvent être supprimés, ni lui être retiré par l'opérateur, si ceux-ci n'ont pas été intégralement utilisés au terme de la période de validité. Ces avantages devront être réactivés et cumulés aux avantages liés au renouvellement de l'acte commercial sur le même service. »

Ce qu'il faut savoir sur l'agence de transfert d'argent Wave

Quels sont les pays qui ont Wave money ?

WAVE est dans 10 pays d’Afrique du Centre et de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Nigeria, République Démocratique du Congo, Sierra Leone et Togo).

Comment Wave gagne de l'argent ?

Tous les dépôts et les retraits d’argent sont gratuits. Les utilisateurs de Wave paient seulement 1% de frais de transfert pour envoyer de l’argent – près de 70% moins que les services de mobile money des opérateurs de télécommunications.

Comment l'application fonctionne ?

Avec Wave app, je fais mes dépôts et retraits et transferts facilement, les opérations sont très rapides et sécurisé, je peux même voir toutes les opérations que j'ai effectuées dans l'historique que l'appli offre.

Qui se cache derrière la compagnie ?

Lincoln Quirk est le fondateur de Wave.

Depuis combien temps Wave est arrivée en Côte d'Ivoire ?

La finance est arrivée en Côte d'Ivoire en avril 2021.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus