Wave, découvrez les têtes cachées derrière la start-up

Drew Durbin et Lincoln Quirk, les patrons de Wave
Par Patrice Dama
Publié le 19 novembre 2021 à 18:00 | mis à jour le 27 octobre 2022 à 16:04

On connait Wave, l’entreprise de transfert d’argent en Côte d’Ivoire et au Sénégal, mais peu de personnes peuvent identifier les personnes cachées derrière le Pingouin. Afrique-sur7.fr vous montre tout.

Qui sont les patrons de la société Wave ?

Avant l’arrivée de Wave, c’était double amende pour qui veut recevoir de l’argent ou en envoyer à ses proches depuis un compte électronique. Ce sont Drew Durbin et Lincoln Quirk qui ont fondé Wave, l’entreprise de transfert d’argent qui soulage les populations. Depuis le lancement de leur offre qui séduit fortement les populations ivoiriennes et sénégalaises, les entreprises déjà implantées sur le terrain, Orange et MTN notamment, sont dans l’obligation d’améliorer leurs offres.

Drew Durbin, patron de wave

Drew Durbin : Directeur Général de Wave.

En effet, avec Wave, c’est le paiement unique dans la gestion de votre portemonnaie. L’utilisateur ne paie que 1% sur le transfert d’argent qu’il fait à ses proches. En ce qui concerne la réception de fonds, c’est zéro frais pour le compte récepteur tout comme pour le paiement de factures. Orange a depuis peu commencé à faire comme l’entreprise de Drew Durbin et Lincoln Quirk, mais gagnera-t-elle facilement des cœurs ?

Lincoln Quirk fondateur de wave

Lincoln Quirk : Co-fondateur et Directeur Produit de Wave.

Si les populations n’hésitent plus à afficher leur reconnaissance à Wave pour ce qu’elle allège leurs dépenses, les deux hommes à l'origine de ce soulagement restent méconnus du grand public. Drew Durbin et Lincoln Quirk, les deux entrepreneurs américains derrière la fintech, finance et télécoms, qui s’est lancée en Côte d'Ivoire il y a moins d'un an, semblent cultiver cette discrétion.

Comment Drew Durbin et Lincoln Quirk ont-ils fondé Wave ?

Drew Durbin est le Directeur Général de Wave et Lincoln Quirk est pour sa part le Directeur Produit. Ces deux entrepreneurs se connaissent de longue date. Ils font leur rencontre lors de leur première année à l’université. C’est leur passion pour la création de solutions innovantes qui les rapproche. Ses deux voisins de palier vont ensuite développer Sendwave qui deviendra leader des transferts d’argent digitaux vers l’Afrique.

Drew Durbin et Lincoln Quirk fondateurs de wave

Ils lancent ensuite Wave pour répondre aux besoins de faciliter les transferts d’argent entre africains sur place en Afrique, mais aussi pour permettre aux citoyens africains de sécuriser leur argent. Jusqu’en 2017, au moins la moitié des populations africaines n’avaient pas de compte en banque à cause de conditions parfois très difficiles imposées par les banques. Pour le cas de la Côte d’Ivoire, une personne sans revenu, peut difficilement ouvrir un compte bancaire. Wave répond aussi à ce besoin de permettre à chacun de garder son argent en sécurité plutôt que de le porter sur soi avec tous les risques d’agression que cela peut engendrer.

Pour Drew Durbin, l’expédition ou la réception d’argent par les populations africaines, doivent être simples à gérer et peu coûteux. C’est l’idée de départ qui a amené à la création de start-up Wave qui fait aujourd’hui le bonheur de plusieurs africains.

Tout savoir sur le 'new' mobile money CI Wave

Les frais de transfert d'argent avec l'application mobile money Wave

Les transferts d'argent sont à seulement 1% avec Wave au plan national.

Wave, qui compte un total de 10 millions d'utilisateurs actifs sur ses cinq marchés à savoir Mali, au Burkina Faso, en Ouganda, en Côte d'Ivoire et au Sénégal.

L'arrivée de Wave et ses produits en Afrique : cas du Sénégal

Créée par deux Américains pour baisser les frais des transactions en mobile money, la start-up est sous le feu des projecteurs depuis qu’Orange tente de freiner son développement au Sénégal.

Lancée en 2018, la fintech du mobile money affirme être désormais utilisée par plus de la moitié des adultes au Sénégal. Coura Carine Sene, directrice générale de Wave pour l'UEMOA, affirme qu'une des priorités est de renforcer l'inclusion financière.

Qui est le propriétaire de Wave ?

Créée par deux Américains Co-fondateurs Drew Durbin (à gauche, Directeur Général) et Lincoln Quirk (à droite, Directeur Produit) qui se sont rencontrés en première année d'université où ils étaient voisins de palier.

Dans quel pays est utilisé wave ?

Vous pouvez utiliser wave au Burkina Faso, en Ouganda, en Côte d'Ivoire et au Sénégal.


Comment annuler transfert Wave en côte d'ivoire?

Si vous pensez qu'il y a une erreur, contactez le service client au 1315 fournissez-nous votre nom, vos coordonnées, le nom du destinataire, la date du transfert, ainsi que les raisons selon lesquelles vous pensez qu'il y a eu une erreur.

Comment devenir distributeur Wave?

Rendez vous dans une agence prenuim wave et remplissez le formulaire de demande.Vous devez activer vos données mobile, votre géolocalisation et être dans le local où vous voulez ouvrir. Il est primordial d'être dans le local au moment de remplir le formulaire car la géolocalisation permet à wave de savoir quels sont les autres points ouverts dans votre secteur.

Comment Wave gagne de l'argent ?

Wave gagne de l'argent à travers le pourcentage sur les frais de transfert des utilisateurs.

Pourquoi Orange ne tient pas face à Wave?

De bon gré , cette baisse des prix , prévisible depuis l'arrivée de la fintech américaine qui a levé récemment 200 millions de dollars pour le renforcement de ses activités , serait donc intervenue, a indiqué Sika finance.

Ce changement de modèle économique quasiment imposé par le marché arrive à point nommé pour les deux acteurs orange money et Momo qui auraient eu beaucoup de mal à assurer la pérennité de leurs produits dans un environnement devenu très concurrentiel.

Wave offre le transfer d'argent le plus abordable au Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal et Uganda et à ce jour 10 millions d'utilisateurs actifs.

Pourquoi wave board ?

Le wave board s'adresse à tous ceux qui sont à l'aise sur un skateboard traditionnel et qui recherchent de nouvelles sensations.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus