Après la CPI, Me Seri Zokou remporte une nouvelle victoire en Guinée

Devant la justice guinéenne, Me Seri Zokou fait remporter une victoire à IMAAG holding
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 décembre 2021 à 13:00 | mis à jour le 13 décembre 2021 à 13:00

Me Seri Zokou a le vent en poupe. Après sa brillante victoire remportée devant la CPI, l'avocat ivoiro-belge vient de gagner un autre procès en Guinée dans lequel est impliqué l'État guinéen.

Devant la justice guinéenne, Me Seri Zokou fait remporter une victoire à IMAAG holding

Charles Blé Goudé a été définitivement acquitté de crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI), le 31 mars 2021. Et pourtant, lorsque l'ancien leader de la galaxie patriotique arrivait à La Haye, en mars 2014, beaucoup ne vendaient pas cher sa peau. Cet exploit a cependant été possible grâce à une équipe de défense, au sein de laquelle l'avocat ivoirien, Me Seri Zokou, tennait une place de choix.

Cette victoire historique permet par ailleurs à l'homme de droit de se frayer du chemin sur le continent et d'être sollicité par des clients autres que ses compatriotes, notamment en Mauritanie, en Centrafrique, et bien d'autres horizons. La société IMAAG holding a en effet reçu notification d’une ordonnance d’arrêt des travaux, rendue par le Premier Président de la Cour d’appel de Conakry à la requête du Groupement des entreprises GUITER SA, GUICOPRES SA et BEGEC TRAVAUX SA, en abrégé « Groupement 3GB ». Et pourtant, la justice guinéenne avait préalablement accordé à ladite société de poursuivre les travaux d’aménagement du centre directionnel de Koloma (Conakry).

Avec son conseil, constitué de Me Aboubacar Sidiki Kanté, Avocat aux Barreaux de Guinée et de Paris Me Ali Badara Bangoura, Avocat au Barreau de Guinée, et Me Seri Zokou, Avocat au Barreau de Bruxelles et à la Cour Pénale Internationale, la société IMAAG holding a obtenu une précieuse victoire. « Par sa décision datée du 08 décembre 2021, le Président de la troisième chambre civile de la Cour d’appel de Conakry a fait droit à la requête de la société IMAAG HOLDING SAU visant à la rétraction d’une ordonnance du 12 novembre 2021 qui avait décidé de l’arrêt des travaux d’aménagement du centre directionnel de Koloma (Commune de Ratoma, Conakry) », peut-on lire dans le communiqué de presse de l'équipe d'avocats.

Notons que l'affaire remonte à 2020, où, à la faveur d’une « convention de Partenariat-Public-Privé (PPP) avec l’État guinéen et bénéficiant d’un arrêté d’approbation, IMAAG HOLDING avait entrepris d’aménager depuis l’année 2020 ledit lieu conformément aux exigences du gouvernement en y engageant des fonds propres de l’ordre de plusieurs dizaines de millions d’euros ».

L'action conjointe des avocats et de l’Agent Judiciaire de l’État a donc permis à IMAAG HOLDING d'être rétabli dans ses droits. « Bonsoir, merci de trouver ci-joint un communiqué de presse relatif à l'affaire du centre directionnel de Koloma à Conakry dans laquelle j'interviens comme co-conseil de la compagnie IMAAG HOLDING. Celle-ci vient d'obtenir une décision victorieuse dans cette affaire devant la Cour d'appel de Conakry, d'où le présent communiqué. Merci d'en assurer toute diffusion possible », s'en est félicité Me Seri Zokou, en publiant ledit communiqué.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus