Ukraine : Macky Sall plaide le cas de l’Afrique "victime" chez Poutine

Guerre en Ukraine : Macky Sall plaide le cas de l’Afrique chez Poutine
Par K. Richard Kouassi
Publié le 03 juin 2022 à 14:50 | mis à jour le 03 juin 2022 à 14:50

Macky Sall est arrivé en Russie le jeudi 2 mai 2022. Le président de la République du Sénégal, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, répond à une invitation de son homologue russe Vladimir Poutine.

Guerre en Ukraine : Macky Sall échange avec Vladimir Poutine

Déjà, le 22 mai 2022, Macky Sall avait annoncé sa visite auprès de Vladimir Poutine. C’était à l’occasion de la venue du chancelier allemand au Sénégal. "Nous voulons la paix, nous travaillons pour qu’il y ait un cessez-le-feu", avait déclaré le président sénégalais.

À travers cette visite du numéro un sénégalais en Russie, l’Union africaine dont Macky Sall assure la présidence en exercice entend "contribuer à l’accalmie dans la guerre en Ukraine", rapporte la présidence sénégalaise. L’objectif est aussi d’œuvrer à la "libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains".

Une rencontre a eu lieu vendredi entre Macky Sall et Vladimir Poutine à Sotchi. Le président en exercice de l’Union africaine a fait comprendre à son hôte l’Afrique est une victime de la guerre qui fait rage en Russie depuis plusieurs semaines. "Je suis venu vous voir pour vous demander de prendre conscience que nos pays (...) sont des victimes de cette crise au plan économique", a mentionné le président sénégalais.

"Les sanctions contre la Russie ont entrainé plus de gravité, nous n'avons plus accès aux céréales venant de Russie, mais surtout aux engrais. Cela crée vraiment de sérieuses menaces sur la sécurité alimentaire du continent", a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Vladimir Poutine a rappelé le "soutien" de l’Union soviétique à l’égard du continent africain "dans la lutte contre la colonisation". Du côté du Kremlin, l’on avait fait savoir que le président russe devrait profiter de la rencontre pour "donner une explication complète de sa vision de la situation concernant les céréales ukrainiennes".


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus