​CPMME de Koumassi : Inauguration d’ateliers et équipements de matériels

Bonne nouvelle pour les apprenants du ​CPMME de Koumassi
Par Mael Espoir
Publié le 07 octobre 2022 à 11:43 | mis à jour le 07 octobre 2022 à 11:43

Les jeunes apprentis au Brevet de Technicien (BT) et les enseignants de la filière maintenance industrielle du Centre de Perfectionnement aux Métiers de la Mécanique et de l’Electricité (CPMME) de Koumassi, peuvent sauter de joie et pousser un ouf de soulagement. La raison, leurs ateliers ont été entièrement rénovés et équipés par l'Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD).

Bonne nouvelle pour les apprenants du ​CPMME de Koumassi

Ces équipements ont été entièrement financés par le Groupe MONDI et l’Agence Autrichienne de Développement (ADA). Ils permettront aux jeunes apprentis de se familiariser au fonctionnement des machines au cours de leur formation théorique.

En effet, la cérémonie officielle d'inauguration de ces ateliers a eu lieu le jeudi 06 octobre, dans ledit centre. Ainsi, les responsables de l’IECD, avec à leur tête, Patrick Sékongo, le délégué en Côte d’Ivoire, et ses partenaires veulent contribuer efficacement au développement du secteur de la formation professionnelle en Côte d’Ivoire.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce projet innovant a été initié depuis 2019 justement par l’IECD en partenariat avec l’entreprise MONDI et l’ADA.

En outre, le directeur du CPMME de Koumassi, Ibrahim Touré n’a pas caché sa joie. Il a remercié tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet à la réception des ateliers rénovés qui disposent à présent de nouveaux équipements.

’’J’apprécie le sens de votre présence qui est pour nous le signe de l’engagement et de la disponibilité à relever le défi qui se pose à l’employabilité de la jeunesse ivoirienne. La cérémonie de remise officielle d’ateliers, de matériels et d’équipements pour la formation par apprentissage en maintenance industrielle est une avancée notable en matière d’insertion réussie et durable en Côte d’Ivoire. Je voudrais ici pour réaffirmer la disponibilté et la détermination de tout le personnel du CPMME à soutenir et accompagner le projet dont nous sommes les premiers bénéficiaires’’, se félicite-t-il.

Quant au délégué de l’IECD en Côte d’Ivoire, Patrick Sékongo, il a dévoilé l’importance de du projet de Brevet de Techicien de Maintenance Industrielle (BTMI) par apprentissage. Il a indiqué que c’est un diplôme totalement innovant puisqu’il est réalisé par alternance entre le CPMME et l’entreprise.

‘’Nous avons travaillé avec l’IPNET, la Direction de l’Apprentissage et de l’Insertion Professionnelle (DAIP), le CPMME et les entreprises pour mettre en place ce projet BTMI et un cycle d’alternance entre l’école et l’entreprise pour à la fois une formation pratique (75%) et théorique (25%) sur une durée de 3 ans. Nous sommes dans le cadre d’une formation intégrale du jeune qui à la fin va acquérir des compétences théoriques qui vont lui permettre de comprendre ce qu’il fait en entreprise et bien comprendre ce qu’il fait comme activité en entreprise avec un fort taux d’employabilité’’, souligne-t-il.


Mais ce qu’il faut savoir c’est que la première cohorte a démarré avec 25 élèves et une deuxième cohorte va démarrer et une première liste de 34 élèves a été arrêtée. Ils vont passer aux derniers examens pour rentrer dans la seconde cohorte. L’année prochaine, il aura une 3ème cohorte.

Une visite des ateliers et la démonstration des équipements installés par les jeunes apprentis et les enseignants du CPMME, ont mis fin à la cérémonie. Qui a vu la présence du Consul honoraire d’Autriche en Côte d’Ivoire, Michael Raub, le directeur général du Groupe MONDI, Mohammed Andaloussi, Rita Yao Kakou de la Direction Générale de l’Apprentissage et de la Formation Continue (DGAFC), etc.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus