Cameroun-Affaire sextape : Camus Mimb placé en garde à vue

Cameroun-Affaire sextape : Camus Mimb placé en garde à vue
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 juillet 2021 à 11:36 | mis à jour le 16 juillet 2021 à 11:50

La situation se complique pour Martin Camus Mimb. Le journaliste et écrivain camerounais impliqué dans une affaire de sextape a été gardé en vue le mercredi 14 juillet 2021. Il avait été interpellé dans le cadre d'une enquête ouverte pour élucider l'affaire.

Descente aux enfers pour Martin Camus Mimb ?

Courant juin 2021, une affaire explose aux yeux des Camerounais. Martin Camus Mimb est cité dans une affaire de sextape. Le journaliste sportif et son ami Wilfried Eteki auraient drogué une jeune fille du nom de Malicka Bayemi avant d'abuser sexuellement d'elle. On apprend auprès de nos confrères de camerounweb que les deux hommes ont été placés en garde à vue le mercredi 14 juillet 2021 à la police judiciaire de Douala. La justice camerounaise leur reproche des faits de "publication obscène, fausses nouvelles, proxénétisme et diffamation".

Toutefois, Me Dominique Fousse, l'avocate de Malicka Bayemi, a déclaré au cours d'un point de presse qu'une citation a été faite et déposée chez le procureur général au tribunal de première instance de Bonanjo et une plainte a aussi été déposée. Puis elle a expliqué que sa cliente est suivie par un parapsychologue. "Elle est traumatisée. Le fait de voir sa nudité exposée au monde entier peut détruire votre vie", a continué Me Dominique Fousse. La première comparution de Camus Mimb et de Wilfried Eteki, est prévue pour le jeudi 22 juillet 2021. Du côté de la défense, Me Henri Kouokam a confié à l'AFP qu'il entend faire valoir ses arguments et moyens de défense devant la cour.

Au début de l'affaire, Martin Camus Mimb avait bandé les muscles, menaçant de poursuites judiciaires les personnes l'impliquant dans un scandale de sextape. Soudainement, l'écrivain a emprunté la voie du pardon. "Permettez-moi de m’adresser à la victime que j’imagine durement éprouvée, Malika, toi dont la dignité et l’honneur ont été bafoués, je te demande pardon. En tant qu’homme, grand frère et père, je regrette tout ce qui s’est produit. Je prie le Seigneur de te fortifier et de te permettre de traverser cette étape tout en gardant foi et confiance en la vie", s'exprimera, plus tard, l'auteur de "Debout ! L'histoire d'un vrai miraculé".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus