Gabon: Le Parc de l'Ivindo classé patrimoine mondial de l'Unesco

Parc de l'Ivindo
Par Eugène SAHI
Publié le 29 juillet 2021 à 23:07 | mis à jour le 29 juillet 2021 à 23:07

L’Unesco classe le Parc national de l'Ivindo, situé dans la province gabonaise de l'Ogooué-Ivindo (Nord-Est ) à la liste du patrimoine mondial, a annoncé mercredi soir 28 juillet le président gabonais Ali Bongo Ondimba.

Parc de l'Ivindo : les plus grandes et les plus belles chutes d'Afrique centrale

Le parc gabonais de l'Ivindo classé au patrimoine mondial de l'Unesco est traversé par un réseau de rivières et comprend des rapides et des chutes bordées par des forêts humides.

"L'inscription par l'Unesco du Parc national de l'Ivindo sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité vient récompenser les efforts du Gabon en matière de protection des forêts, dont le rôle est déterminant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Un grand jour!", s'est réjoui dans un tweet le président Ali Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 2009.

Le parc abrite un certain nombre d’espèces endémiques et certains mammifères emblématiques, aujourd’hui menacés, tels que l’éléphant de forêt, le gorille, le chimpanzé, le léopard ou encore trois espèces de pangolins. Certaines parties du site sont à peine explorées, selon l’Unesco.

Créé en 2002, le Parc national de l'Ivindo couvre une superficie de 300.274 ha. On peut y voir les plus grandes et les plus belles chutes d'Afrique centrale, les chutes de Kongou et de Mingouli, dans la partie nord. On y trouve une concentration impressionnante de singes et de gorilles que l'on peut observer depuis le baï (clairière) de Langoué dans le sud du parc.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus