"La Côte d’Ivoire n’est pas la source des problèmes du Mali " (Karim Ouattara)

Karim Ouattara:
Par David Yala
Publié le 21 août 2022 à 15:33 | mis à jour le 30 août 2022 à 11:24

19 Août 2020 - 19 Août 2022 : Cela fait 2 ans qu’un officier supérieur de l’armée malienne se prononçait devant la presse en ces termes: "Je me présente : je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP)". Cette phrase venait ainsi de consacrer le statut de Chef d’Etat du nouvel homme fort du Mali au lendemain du coup d’Etat contre le Président IBK. Le décryptage de Karim Ouattara, directeur général adjoint de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI).

Karim Ouattara: "Le règne de la junte malienne, comme tout règne, est éphémère, alors que la fraternité Côte d’Ivoire - Mali est historique et pérenne"

À sa prise du pouvoir, le colonel avait estimé que son pays se trouvait "dans une situation de crise socio-politique, sécuritaire" et n'avait "plus le droit à l'erreur". La question aujourd’hui, est de savoir où en est le Mali du point de vue social, politique et sécuritaire 2 ans après ? Je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je ne pense pas que les hélicoptères maliens capables de relier Bamako à Washington ou à Moscou en 2 minutes seraient acquis contre la Côte d’Ivoire.

Pour rappel, depuis 2013, plus de 800 soldats ivoiriens risquent leurs vies aux côtés du peuple malien sans jamais ôter la vie à un malien ou vouloir porter atteinte à la sûreté de l'État malien. Que d’envoyer 49 soldats pour déstabiliser le Mali, l’ordre aurait pu être donné aux 800 soldats sur place. Bref la situation des 49 soldats ivoiriens ne devrait être la poudre de perlimpinpin pour la junte malienne. La Côte d’Ivoire n’est pas la source des problèmes du Mali mais la fainéantise locale et le verbiage creux depuis l’époque coloniale.

Pour ce qui est de l’immixtion de certains parasites politiques ivoiriens qui tirent un dividende particulier en envenimant la situation, l’histoire s’occupera de leur sort; pour le moment, je les classe dans les etcétéras. Merci au Président ADO, pour sa sagesse dans la gestion de cette situation qui aura une issue certaine. Cela n’est qu’une parenthèse qui se refermera assurément. Le règne de la junte malienne, comme tout règne est éphémère alors que la fraternité Côte d’Ivoire - Mali est historique et pérenne.

"Prions pour que le Mali se relève pour se construire"

Houphouët Boigny ne nous a pas enseigné, le zèle et l’arrogance mais le dialogue et l’hospitalité, d’où la forte présence de la communauté malienne qui prospère en Côte d’Ivoire. Houphouët Boigny ne nous a pas appris à tirer sur une ambulance. Le Mali est déjà à genoux, nous ne pouvons que prier pour que le Mali se relève pour se construire. Alassane Ouattara n’a pas encore l’argent pour acheter un hélicoptère qui peut faire Abidjan - Washington en 2 minutes, pour le moment il achète des grues et des caterpillars pour construire des routes, des universités et des hôpitaux en Côte D’Ivoire.


‘’Le guépard n’a nul besoin de s’engager dans une course canine, au risque de déshonorer son espèce‘’. SVP, traduisez cela aux propagandistes maliens qui appellent insconciemment la guerre avec la Côte d’Ivoire, là où le Mali peine à reconquérir la totalité de son territoire. En 2025, chacun de la Côte d’Ivoire et du Mali pourra faire son bilan et on verra bien où chacun se situera, voici le seul combat qui vaille la peine.. Bon anniversaire, au pouvoir Goita. 2 ans au pouvoir, ça se célèbre avec des résultats. KO


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus