Cameroun : Ce que Martinez Zogo a confié à Calixthe Beyala avant sa mort

Cameroun : Ce que Martinez Zogo a confié à Calixthe Beyala avant sa mort
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 janvier 2023 à 09:00 | mis à jour le 25 janvier 2023 à 10:01

Le monde de la presse est sous le choc depuis la découverte du corps sans vie de Martinez Zogo. Dans une publication sur sa page Facebook, l’écrivaine Calixthe Beyala révèle le dernier message que lui a envoyé le défunt journaliste.

Cameroun : Le dernier message de Martinez Zogo à Calixthe Beyala

Dimanche 22 janvier 2023, Martinez Zogo, dont la disparition avait été signalée depuis plusieurs jours, a été retrouvé mort. Le chef de la chaine de radio Amplitude FM et animateur de l'émission Embouteillages a été tué par des individus qui continuent de courir dans la nature. Les autorités du Cameroun ont annoncé l’ouverture d’une enquête pour élucider cette affaire.

La mort de Martinez Zogo a énormément fait réagir. Pour sa part, Calixthe Beyala a livré sa dernière conversation avec l’ancien journaliste camerounais. La femme de lettres a publié le dernier message que ce dernier lui a envoyé le 1er janvier 2023.

"De toutes les façons, chaque chose à son temps. Il y a un temps pour tout. La meilleure est que la fin est proche. Les forts d'aujourd'hui seront les faibles de demain et les faibles d'aujourd'hui seront les forts de demain. La fin sera brutale", avait écrit Martinez Zogo.

Le Syndicat national des journalistes du Cameroun a vigoureusement dénoncé "un assassinat odieux aux conséquences qui restreignent encore plus la liberté et la sécurité au Cameroun".

"C’est un grave coup porté à la démocratie et à la liberté de la presse. Après son enlèvement brutal, son corps a été retrouvé sans vie et portant des traces de sévices. Tout indique qu’il s’agit d’un meurtre. Cette exaction commise contre un journaliste qui n’a fait que son travail ne doit pas rester impunie", a réagi Sadibou Marong, directeur du bureau Afrique subsaharienne de Reporters sans frontières. RFS a appelé les autorités camerounaises à identifier les auteurs de ce crimes.

Martinez Zogo travaillait sur des sujets de corruptions dans lesquels étaient citées des personnalités du pays.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus