Côte d'Ivoire : Une plainte déposée contre Sita Coulibaly (PDCI)

Plainte déposée contre Sita Coulibaly
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 février 2019 à 11:04 | mis à jour le 18 février 2019 à 11:04

Sita Coulibaly, présidente des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, s’est vue notifier, une plainte, le vendredi 15 février 2019, de Mesdames Kandia Camara et Ehui Odette, respectivement Secrétaire générale du Rassemblement des Republicains (RDR) et présidente des femmes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Kandia et Ehui Odette portent plainte contre Sita Coulibaly

L’on pourrait la qualifier de particulière, cette situation dans laquelle se trouvait Mme Sita Coulibaly, le vendredi dernier. Alors qu’elle se rendait à une convocation de la brigade de recherche de la gendarmerie, pour une audition dans l’affaire l’opposant à la députée RHDP, Traoré Mariam, la plaignante, la présidente des femmes urbaines du PDCI, s’est vue notifier une plainte des femmes du RHDP.

« À l'occasion de son audition, elle (Sita Coulibaly) a été informée qu'elle fait elle-même l'objet d'une plainte déposée par Mme Kandia Camara et Mme Ehui (Odette) pour des propos qu'elle aurait tenus. On lui a posé des questions sur ces propos, et elle s'est expliquée », a déclaré Me Suy Bi, avocat du Pdci, interrogé par Pdci 24 tv.

Cette affaire, faut-il le rappeler, fait suite « aux grossières injures » proférées par Traoré Mariam contre Mme Sita Coulibaly, dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. La députée de Tengrela justifiait cette sortie inopportune par sa volonté de répliquer aux propos xénophobes des femmes du PDCI visant la ministre Kandia Camara Kamissoko. En représailles, les femmes du vieux parti, avec à leur tête leur première responsable, décidaient de porter plainte devant le parquet d’Abidjan, pour «injure et menace».

A noter que le PDCI et le RDR, naguère alliés au sein de la majorité présidentielle, ne parlent plus le même langage. Le retrait du vieux parti de ce groupement politique, interviendra le 08 août 2018 après de profondes divergences entre les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, sur la mise en place du RHDP unifié et de l’alternance en 2020 au profit d’un militant actif du Pdci.

Dès lors, leurs douces noces ont laissé place à une guerre de positionnement en prélude au scrutin présidentiel de 2020.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus