Présidentielle: "Amadou Gon n'a aucune chance face à Guillaume Soro"

Guillaume Soro, à gauche et le Premier ministre Amadou Gon pourraient s'affronter en 2020
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 25 octobre 2019 à 11:14 | mis à jour le 25 octobre 2019 à 11:14

Dans une brève analyse de l'actualité socio-politique ivoirienne, Mamadou Traoré, proche de l'ex-chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro, croit savoir que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, probable candidat du RHDP à la présidentielle de 2020, n'aura aucune chance de s'en sortir face au candidat de Soro.

Mamadou Traoré explique pourquoi Amadou gon ne peut pas gagner Guillaume Soro en 2020

"Guillaume Soro vient d'annoncer officiellement sa candidature à la Présidence de la République. Et ce, devant les grands médias français comme France 24 et RFI.

Pour qui sait l'importance de ces médias pour l'État français ainsi que pour ses dirigeants, le passage de Guillaume Soro sur leur plateau peut se percevoir comme une sorte de tolérance vis-à-vis de son passé de rebelle que brandissent ses adversaires pour tenter de l'affaiblir.

Depuis cette annonce de sa candidature, c'est le branle-bas dans les états-majors politiques, surtout du Rhdp. Dans ce parti, ils sont encore sonnés par l'annonce de Guillaume Soro.

Et pour cause.

1. Au Rhdp, si après les pressions de la France et de ses pairs africains, son Président décidait de ne plus se présenter et de laisser la voie libre à son Premier Ministre, c'est un boulevard grandement ouvert pour Guillaume Soro que cette action provoquera.

En effet, nous savons tous aujourd'hui que la candidature du poulain du Président du Rhdp ne fait pas l'unanimité au sein de sa formation politique.

Les pro-Duncan, frustrés par le fait que leur cheval n'ait pas été choisi, ne sont plus prêts à mouiller le maillot pour le poulain du Président du RHDP.

Au sein des anciens partisans du RDR, il y a plusieurs camps qui se regardent en chien de faïence.

Ils sont prêts à se faire la guerre. Une guerre qui ouvrira grandement un boulevard à Guillaume Soro.

2. Au FPI tendance Gbagbo, avec l'appel de Bensouda, le sort de Laurent Gbagbo semble être scellé pour les élections présidentielles de 2020. Pour le moment, aucun leader capable de le remplacer à la course à la présidentielle au sein de sa tendance ne sort le nez.

3. Au PDCI, la probable candidature de Bedié tue toutes les velléités de candidature au sein de ce parti.

Si au premier semestre de 2020, il décide de ne pas être candidat, il n'est pas certain que celui qu'il désignera au sein de sa formation politique aura le temps nécessaire de se vendre sur le terrain.

Au sein donc des grandes formations politiques traditionnelles, il n'y a pas un candidat de la même génération d'âge et ayant le même charisme et leadership que Guillaume Soro capable de lui faire de l'ombre en 2020.

Au sein du parti au pouvoir, il n'y en a pas non plus.

Avec tout le respect que j'ai pour lui, tout le monde sait que face à Guillaume Soro, le Premier Ministre, probable futur candidat du RHDP, n'a aucune chance de gagner.

Même avec tous les moyens colossaux qui seront mis à sa disposition.

Fort de toute cette analyse, en octobre 2020,il y a toutes les chances possibles que Guillaume Soro soit parmi les deux premiers candidats arrivés en tête de liste.

S'il est en compétition avec celui du parti au pouvoir, c'est gâté ! Pour parler comme les Ivoiriens.

Il a toutes les chances de rafler la mise après le report des voix dont il bénéficiera de la part de l'opposition et tous les Ivoiriens lassés de la gouvernance actuelle du RHDP.

Rendez-vous donc en octobre 2020 pour la consécration de Guillaume Soro avec le boulevard qu'est en train de lui ouvrir "Madou guidron"et ses ouailles".

Nb: Les titre et chapeau sont de la rédaction.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus