Assemblée nationale : Il y a un an, Guillaume Soro démissionnait

Quand Guillaume Soro quittait la présidence de l'Assemblée nationale
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 février 2020 à 17:29 | mis à jour le 08 février 2020 à 17:53

Mardi 8 février 2019, Guillaume Soro a annoncé sa démission de son poste de président de l'Assemblée nationale. Un an après avoir pris cette décision majeure, l'ancien chef rebelle se souvient de son départ de la tête de l'hémicycle ivoirien.

Quand Guillaume Soro quittait la présidence de l'Assemblée nationale

Pour la première fois de l'histoire de la Côte d'Ivoire, un président de l'Assemblée nationale a démissionné de son poste. C'était le mardi 8 février 2019, date à laquelle Guillaume Soro a démissionné après avoir dirigé l'hémicycle ivoirien du 12 mars 2012 au 8 février 2019. "Oui, j’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP unifié. Ainsi, je n’ai point pris part au congrès ordinaire du 26 janvier dernier au stade Félix-Houphouët-Boigny. Grave erreur ! Grave faute ! Ont tôt fait de clamer certains de mes compères. Mais voyez-vous, je suis homme à croire plus au jugement de l’histoire qu’au jugement des hommes", avait déclaré le député de Ferké dans son discours d'adieu.

Un an plus tard, les relations entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara se sont détériorées. L'ancien président de l'Assemblée nationale est accusé par le chef de l'Etat d'avoir tenté de déstabiliser la Côte d'Ivoire et le soupçonne de détournement de deniers publics. Un mandat d'arrêt international a été lancé contre l'ex-chef rebelle actuellement en exil forcé en France.

Depuis son exil, Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle du 31 octobre 2020 sous la bannière de Générations et peuples solidaires (GPS), s'est souvenu de son départ de l'hémicycle. "En effet ! Face au chantage, la dignité recommandait que je choisisse la liberté. Après coup, vous comprenez mieux la cabale actuelle. Vouloir soumettre et tenir tout le monde par des ”dossiers”. D’autres ont cédé. Nous NON. La résistance pacifique triomphera", a écrit le leader des soroistes sur son compte Twitter.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus