Covid -19 : Le couvre-feu prorogé jusqu'au 24 avril (officiel)

Covid -19 : Le couvre-feu prolongé jusqu'au 24 avril
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 avril 2020 à 20:03 | mis à jour le 08 avril 2020 à 21:05

Face à la menace grandissante du covid -19 dans notre pays, le gouvernement a décidé de la prorogation du couvre-feu, le mercredi 8 avril 2020 à l'issue d'un Conseil des ministres, a-t-on appris en fin d'après-midi.

Covid -19: Le gouvernement proroge le couvre-feu

Lundi 16 mars 2020, le Conseil national de sécurité (CNS) a pris des mesures devant l'avancée du coronavirus en Côte d'Ivoire. Il a décidé de la suspension de l'entrée en Côte d'Ivoire des voyageurs non-ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de maladie à coronavirus (covid -19) ; la mise en quarantaine des cas suspects et des contacts des malades dans les centres réquisitionnés par l’Etat ; la fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours ; la fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle ; la gratuité totale du diagnostic et de la prise en charge de tous les cas suspects et confirmés de covid -19.

Une semaine plus tard, Alassane Ouattara s'est adressé à la Nation ivoirienne devant la menace constante de la maladie à coronavirus. Le président de la République de Côte d'Ivoire a pris des mesures visant à limiter la propagation de la pandémie.

Après avoir décrété l'état d'urgence, le président ivoirien a annoncé la fermeture de tous les maquis et restaurants ; l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h du matin, à compter du mardi 24 mars ; la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays, mais également le confinement progressif des populations par aire géographique, en fonction de l’évolution de la pandémie ; la création de couloirs humanitaires pour venir en aide aux personnes ou aux communautés ayant un besoin urgent d’assistance ; le renforcement des capacités des industries pharmaceutiques, des laboratoires et des structures de diagnostic et de prise en charge sur l’ensemble du territoire national ; la détection précoce, la prise en charge rapide et l’isolement en toute confidentialité des malades ; la mise en place d’un centre d’appels dédié au Covid-19 et d’un système d’alerte et de suivi utilisant, notamment, les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Malheureusement, toutes ces mesures n'ont pu freiner le covid -19. Le Conseil des ministres du mercredi 8 avril apprend que le couvre-feu est prorogé jusqu'au 24 avril 2020 sur toute l'étendue du territoire de 21 heures à 5 heures du matin.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus