Donald Trump a quitté la Maison Blanche: Le dernier vol à bord d'Air Force One

Donald Trump: “Melania, la Première Dame a été une femme de grâce”
Par Eugène SAHI
Publié le 20 janvier 2021 à 17:05 | mis à jour le 20 janvier 2021 à 17:10

Donald Trump a quitté mercredi 20 janvier 2021, la Maison Blanche, quelques heures avant le début de la prestation de serment de Joe Biden.

Donald Trump: “Melania, la Première Dame a été une femme de grâce”

Donald Trump, le 45e président de l’Histoire américaine s’est envolé à bord d’Air Force One pour la Floride où il entamera dans son club de Mar-a-Lago, à 74 ans, sa vie d’ex-président. L’on retiendra que pendant plus de deux mois, il a refusé d’accepter sa défaite à la présidentielle et Trump part sans avoir rencontré son successeur à la Maison.

C’est son dernier vol à bord d'Air Force One, Donald Trump quitte définitivement la Maison Blanche après quatre années d’un mandat très controversé pour laisser Joe Biden prendre officiellement fonction ce mercredi. Ce que l’on retient du 45e président des Etats-Unis, des acquis notables. Après quelques mots aux journalistes, il a embarqué à bord de l'hélicoptère présidentiel Marine One. Il devait s'envoler pour la Floride depuis la base militaire d'Andrews, pour son dernier vol à bord d'Air Force One.

“Quatre années extraordinaires”, selon Trump

Le président sortant a remercié ses supporters, souhaité bonne chance à la nouvelle administration, avant de promettre qu’il reviendrait bientôt. Donald Trump s'est targué d'être le premier président «sans nouvelle guerre» à son passif depuis des décennies et avoir «uni» le monde face à la Chine. « Ce furent quatre années extraordinaires. On a tellement accompli », a commencé le président alors qu’il était arrivé à la base Air Andrews, à une quinzaine de kilomètres de Washington, où est hébergé l’avion présidentiel Air Force One, avant de remercier sa famille présente.

« Ça a été quelque chose de très spécial. La Première Dame a été une femme de grâce, de beauté et de dignité et si populaire auprès des gens », a-t-il déclaré avant d’inviter son épouse à prendre la parole. Melania s’est exprimée brièvement : « Cela a été mon plus grand honneur (...) Vous serez dans mes pensées et mes prières. Que Dieu bénisse cette belle nation ».

« C’est mon plus grand honneur et privilège d’avoir été votre président. Je me battrai toujours pour vous. J’écouterai et je regarderai (...) Je souhaite du succès à la nouvelle administration et je pense qu’elle réussira. Elle a de bonnes bases. Juste un ‘au revoir’, je reviendrai d’une manière ou d’une autre », a-t-il conclu. Il a remercié une dernière fois son vice-président Mike et ses collaborateurs. « Bonne continuation, on se voit bientôt », a conclu Trump.

S'il a finalement souhaité bonne chance à son successeur dans un message vidéo, le tempétueux milliardaire ne l'a jamais félicité, un fait sans précédent depuis 150 ans - Le mandat de Trump qui boudera la cérémonie d'investiture à Washington de Joe Biden et sa vice-présidente, Kamala Harris, restera marqué par une avalanche de scandales et deux « impeachments ». Il quitte le pouvoir au plus bas dans les sondages, coupé d’une partie de son camp, horrifiée par les violences du Capitole le 6 janvier dernier.

Nouvelle ère sous Joe Biden

Joe Biden qui accède à la présidence à 78 ans après un demi-siècle en politique, entend marquer dès le premier jour le contraste – sur le fond comme sur la forme – avec l’ancien homme d’affaires de New York. « Nous n’avons pas une seconde à perdre pour faire face aux crises auxquelles nous sommes confrontées en tant que nation », a-t-il tweeté mardi soir. Dès mercredi, il prendra 17 décisions présidentielles pour revenir sur les mesures phares de Donald Trump, en engageant notamment le retour des États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat et au sein de l’Organisation mondiale de la Santé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus