Burkina : L'offensive diplomatique de Roch Kaboré à Bruxelles

À Bruxelles, Roch Kaboré multiplie les rencontres avec des personnalités européennes
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 09 février 2021 à 16:17 | mis à jour le 09 février 2021 à 16:18

À l'entame de son second mandat à la tête du Faso, Roch Kaboré s'est donné pour mission de faire du Burkina un pays émergent. Le président burkinabè a pour ce faire engagé une véritable offensive économico-diplomatique à Bruxelles, où il a rencontré de nombreuses personnalités.

À Bruxelles, Roch Kaboré multiplie les rencontres avec des personnalités européennes

Dans un tweet publié sur son compte officiel, Roch Kaboré annonçait : "Je suis arrivé à Bruxelles ce soir (le 7 février, Ndlr) pour une visite de travail de 48h au cours de laquelle j'aurai des entretiens", en prenant le soin de citer près d'une dizaine de personnalités proches de l'Union européenne. Et comme annoncé, le dirigeant du pays des hommes intègres n'a pas manqué de multiplier ces rencontres. Quasiment au pas de course.

"L'Union européenne et l'Afrique sont liées par une longue et riche histoire. Nous devons renforcer ce partenariat privilégié pour garantir un avenir stable à nos deux continents", s'était justifié le chef de l'État du Faso, dont le pays est confronté à une menace terroriste réelle, ainsi qu'à de nombreux défis économiques.

"Au siège de la Commission européenne, Roch Kaboré s’est réjoui de la forte implication de l’Union européenne dans la lutte contre le terrorisme et les forces du mal qui endeuillent les Forces de Défense et de Sécurité et les populations civiles", s'est félicité la présidence du Faso.

Le locataire de Kosyam a par ailleurs indiqué dans un autre tweet : "Entretien ce mardi matin Pierre-Yves Jeholet. C'est l'occasion pour moi de souligner l'excellence des relations entre le Burkina Faso et la Fédération de Wallonie-Bruxelles. Avec une coopération dynamique et satisfaisante."

Son interlocuteur a quant à lui répliqué dans un tweet : "Visite de travail du Président burkinabé, SEM Roch Marc Christian Kaboré. Nos échanges chaleureux se sont principalement articulés autour de la #Francophonie et du partenariat privilégié que la #FWB et le #Burkina Faso entretiennent depuis plus de 25 ans."

David Sassoli, Président du Parlement européen, a quant à lui ajouté : "Ce fut un plaisir de rencontrer le Président du Burkina Faso @rochkaborepf et discuter de la situation et des priorités pour le Sahel ainsi que de la crise actuelle à laquelle nous sommes tous confrontés. Nous ne pouvons relever les défis de la sécurité et de la santé qu'en y travaillant ensemble."

Charles Michel, président du Conseil européen; Josep Borrell Fontelles, Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité / vice-président de la Commission de l'Union européenne; Alexander De Croo, Premier ministre belge; André Flahaut, Président honoraire du Parlement belge et Ministre d'État; Elio Di Rupo, Ministre-Président de la Wallonie; pour ne citer que ces personnalités, ont toutes eu des entretiens avec l'homme venu de Ouagadougou.

Les Burkinabè attendent toutefois des retombées positives au terme de cette offensive diplomatique de leur président en qui ils ont renouvelé leur confiance, en novembre dernier.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus