En direct, une étudiante fait l'amour pendant le cours sur Zoom

Zoom - scandale
Par Eugène SAHI
Publié le 22 juillet 2021 à 12:18 | mis à jour le 22 juillet 2021 à 12:18

Une étudiante a été filmée en train de faire l’amour avec son petit ami pendant le cours sur Zoom après avoir oublié d'éteindre la caméra.

Une scène inhabituelle s'invite à un cours virtuel sur zoom

Les réunions en vidéoconférence via Zoom sont extrêmement pratiques pour éviter de déplacer d'un certain nombre de personnes loin les unes des autres, notamment en cette période de crise sanitaire due au Coronavirus. Toutefois, la technologie crée aussi des ennuis, comme à ce couple surpris en train d’avoir des relations sexuelles. En cours virtuel avec toute sa classe, une jeune femme ghanéenne a été vue en train de s'embrasser avec son petit ami alors qu’elle était en live sur l'application quelle utilisait depuis son ordinateur.

Sur la vidéo devenue virale au Ghana, l’étudiante inscrite à l’Université du Ghana, basée à Legon à Accra, suivait un cours sur Zoom lorsque son petit ami est apparu derrière elle et a commencé à l'embrasser. Croyant que ses autres camarades de classe avaient éteint leur camera, la jeune femme, pensant apparemment que le sien l'était aussi, a embrassé son petit ami en retour et lui a permis de continuer la partie sous les regards des autres étudiants. Ces derniers, en plus d’avoir regardé le moment intime, ils l’ont également filmé et partagé sur twitter.

Durant le confinement, l’utilisation d’outils tels que Zoom ou encore Skype, s’est peu à peu démocratisée. Les professeurs ont ainsi pris l’habitude d’inviter leurs élèves à participer aux cours sous un format un peu différent.

Zoom sur les scandales du virtuel

Un chroniqueur du prestigieux magazine The New Yorker, a été filmé sans le savoir sur Zoom le sexe à l’air : une mésaventure qui s’ajoute à une série d’« accidents » sur la plateforme, illustrant les aléas de ces visioconférences devenues omniprésentes en ces temps de pandémie. Outre sa suspension du magazine, il va aussi disparaître de CNN pour une durée non précisée. La chaîne a indiqué qu’il allait s’absenter «pour s’occuper de problèmes personnels ».

D’autres moments choquants ou surprenants ces derniers mois sont venus alimenter la chronique des aléas des visioconférences qui se sont généralisées avec la pandémie et le travail à domicile. Le mois dernier, un parlementaire argentin a été suspendu après avoir été surpris en train d’embrasser un des seins de sa compagne lors d’une session parlementaire virtuelle. Des images qui se sont vite propagées sur les réseaux sociaux.

Tandis qu’un autre parlementaire avait la parole, Juan Emilio Ameri, 47 ans, qui participait à la session depuis son domicile, a été filmé accaparé par la poitrine d’une femme assise à côté de lui. La session a été interrompue puis suspendue par le président du Parlement. M. Ameri s’est excusé en expliquant qu’il pensait ne pas être connecté à ce moment précis.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus