Titrologie: Billon en rébellion au PDCI, Mamadou Koulibaly claque la porte

Titrologie du 20 août 2021
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 août 2021 à 11:41 | mis à jour le 20 août 2021 à 11:46

Titrologie du 20 août 2021. Le divorce entre Affi N'guessan et Laurent Gbagbo, continue d'alimenter l'actualité socio-politique nationale. Les journaux ivoiriens font également mention, dans leurs parutions du jour, de la démission du Pr Mamadou Koulibaly de la mairie d'Azaguié et de la "rébellion" ouverte du député Jean Louis-Billon au PDCI-RDA.

Titrologie : "Pr Mamadou Koulibaly a choisi l'argent à la place des populations"

" La base totalement en phase avec Gbagbo", titre Le Temps à propos de la rencontre du samedi dernier entre l'ex-président ivoirien en rupture de ban avec son ancien Premier ministre Affi N'guessan et les fédéraux de la tendance du Front populaire ivoirien (FPI). " Depuis le 9 août, de nouveaux adhérents frappent à la porte", rétorque M. Affi dont les propos sont repris à la Une de Notre Voie. " Laurent Gbagbo, Démocrate ou Démon-crate ?", s'interroge Le Rassemblement, proche du RHDP du président Ouattara.

Autre sujet qui fait l'actualité en ce vendredi 20 août, c'est la démission surprise de Mamadou Koulibaly, de la mairie d'Azaguié. " Azaguié : Pourquoi Mamadou Koulibaly claque la porte", tente d'expliquer L' Inter. " Mamadou Koulibaly lâche ses électeurs", fait savoir l' Expression. Pour le Matin, le désormais ex-maire de la Commune d'Azaguié "a choisi l'argent à la place des populations". Pour le journal L'Avenir, l'ex-proche de Laurent Gbagbo, s'est lourdement fourvoyé en claquant la porte de la mairie d'Azaguié.

L'actualité de l'ex-ministre et cadre du PDCI-RDA, Jean Louis Billon, engagé dans un combat pour le renouvellement de la classe politique ivoirienne d'ici à la présidentielle d'octobre 2025, est également évoquée dans la titrologie de ce vendredi. "Billon indique la sortie à Bédié", lit-on à la Une de l'Avenir. Pour le Jour Plus, le député de Dabakala a "craché ses vérités aux présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo qui nourrissent toujours des ambitions présidentielles en dépit de leurs âges avancés. " À 75 ans, on ne peut plus faire partie de l'équipe dirigeante d'une entreprise", lâche Jean Louis Billon à la Une de Le Matin pour qui, le ministre "Jean Louis Billon est entré en rébellion ouverte au PDCI-RDA".



+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus