Samuel Eto'o rêve de la "meilleure CAN" au Cameroun

Samuel Eto'o rêve de la
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 octobre 2021 à 18:21 | mis à jour le 19 octobre 2021 à 18:25

Après la visite qu'il a effectuée sur les sites de la CAN 2021 devant se tenir au Cameroun, Samuel Eto'o Fils n'a pas caché sa satisfaction devant l'avancement des travaux. L'ancien capitaine des Lions Indomptables a souhaité que son pays organise la meilleure compétition de la Coupe d'Afrique des Nations.

Samuel Eto'o Fils : "Je suis très fier d'être Camerounais..."

La CAN (Coupe d'Afrique des Nations) 2021 se tient au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Après 1972, le pays de Paul Biya se prépare à accueillir le plus grand rendez-vous footballistique africain. Le 30 juin 2020, le comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football), faut-il le rappeler, a décidé de reporter la compétition initialement prévue cette année.

En prélude à cet événement sportif, le lundi 18 octobre 2021, Samuel Eto'o Fils, accompagné d'autres noms du football, notamment, El Hadj Diouf, Patrick M'Boma et Rigobert Song, a visité les infrastructures devant accueillir la prestigieuse compétition. L'ancien joueur du FC Barcelone est reparti satisfait. "Je suis très fier d’être Camerounais. On a eu la chance de jouer et de visiter de beaux stades, mais en voyant nos frères africains qui arrivent et qui apprécient ce que nous avons chez nous au Cameroun me rend encore fier", a déclaré "El Pichichi.

Toutefois, l'ex-buteur camerounais a fait remarquer que le Cameroun n'a plus d'excuses. "C’est aussi une responsabilité parce que nous n’avons plus d’excuses. Nous ne pouvons plus dire aujourd’hui que nous n’avons pas d’infrastructures pour développer notre football. Nous sommes au niveau où nous devrons être", a mentionné Samuel Eto'o dont les propos sont repris par le site actucameroun.

Par ailleurs, le champion d'Afrique a indiqué que les Camerounais attendent tellement du gouvernement de Paul Biya, qu'ils sont toujours portés par la critique. "Mais quand c’est bien fait, il faut savoir dire «merci » (pour les infrastructures, NDLR). Alors je dis une fois de plus « Merci ». Tout ceci pour que nous ayons la meilleure CAN (…) pour que le Cameroun gagne avant même de rentrer sur le terrain. Merci, et grand merci encore à son excellence Paul Biya », a laissé entendre le Ballon d'Or africain.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus