Distribution de fauteuils roulants : La CAPHCI fait le point

Distribution de fauteuils roulants : La CAPHCI fait le point
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 mai 2022 à 12:00 | mis à jour le 18 mai 2022 à 12:00

Après la cérémonie officielle de remise le 12 mars 2022 des fauteuils roulants par le rotaract club du Nebraska et le rotary club Abidjan Lagune, dans le cadre du projet «CAPHCI Mobilité », la Coordination des associations de personnes handicapées de Côte d’Ivoire (CAPH-CI) a entamé une distribution de proximité.

La CAPHCI veut rester proche des handicapés

Pour son président du conseil d’administration fraîchement élu, cette action de terrain permet de toucher de plus près la réalité que vivent les personnes handicapées. Ces fauteuils roulants sont gratuits et destinés à 120 bénéficiaires sur tout l’étendue du territoire ivoirien.

Ces dons en provenance du Nebraska au USA sont destinés aux enfants en âge de scolarisation, aux élèves, aux entrepreneurs et aux jeunes en situation de handicap en général. Une première phase de distribution a permis de toucher les villes de Grand Bassam, Azaguié, Taabo, Songon, Dabou et les communes de Bingerville à savoir l’orphelinat garçon et la commune d’Abobo.

C’est au total une quarantaine de fauteuils roulant qui ont été distribués dans cette première étape. Une autre phase de cette distribution à grande échelle se fera dans les villes d’Agboville, Bouake et Odienné.

Lors de cette première phase, la délégation de la CAPHCI était accompagnée par Keith Larsen, représentant les donateurs du rotaract club de l’université du Nebraska. Il a pu voir les besoins et les conditions de vie des récipiendaires. Il n’a pas manqué d’apporter sa compassion aux personnes handicapées et leurs parents.

"Ce projet que nous avons mûri depuis plus de 5 ans est réel et est dans sa phase active. Nous sommes heureux, car cela permet aux personnes handicapées de bénéficier de fauteuils roulant neufs afin de faciliter leur mobilité qui est un préalable à l'inclusion des personnes handicapées. Par cette distribution, nous nous rapprochons des personnes handicapées, mais mieux, nous touchons et vivons leur quotidien qui est parsemé d’embûches pour leur permettre de s’insérer dans la société qui les rejette au quotidien", a indiqué le Pca Koné Yacouba.

Lors de cette première distribution, il a été mis en exergue le manque de moyens et de structures adéquats pour accompagner les personnes handicapées. Quand par moment les structures existent, elles n’ont pas de moyens pour venir à bout des difficultés que traversent « les grands oubliés » de la société. Plus de 70 % de ces personnes sont à l’intérieur du pays alors que 90 % de ses aides sont concentrées sur la capitale économique, Abidjan.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus