MMA: Un ancien champion détruit Francis Ngannou

Le Prédator dézingué

Francis Ngannou
Par Henri
Publié le 20 novembre 2022 à 10:43 | mis à jour le 20 novembre 2022 à 10:44

L’incertitude plane toujours à propos de la prolongation du contrat de Francis Ngannou avec l’UFC. A en croire un ancien champion, la situation du combattant camerounais pourrait être plus compliquée que ce que l’on pense car ce dernier aurait manqué de respect à Dana White.

Francis Ngannou prolongera-t-il son contrat avec l'UFC?

Les négociations concernant la prolongation de Francis Ngannou avec l’UFC, n’avancent pas. Faute de désaccord avec le patron de l’UFC Dana White notamment sur ses prétentions financières, le camerounais ne sait toujours pas s’il va avoir gain de cause dans ce bras de fer.

Si entre temps, Dana White a ouvert grandement la porte à une prolongation du contrat du prédator, en expliquant qu’il souhaite organiser un combat entre ce dernier et Jon Jones pour la ceinture des poids lourds lors du trimestre 2023, les dernières évolutions ne seraient plus en faveur du Camerounais.

Selon Chael Sonnen, aujourd’hui consultant, Francis Ngannou ne serait plus nécessairement en position de force dans cette situation. Il évoque notamment le souhait exprimé par le champion de négocier son salaire après chaque combat. Ce dernier estime que c’est un immense manque de respect, et que Dana White pourrait s’en servir lors des pourparlers.

Chael Sonnen assène un coup au Prédator


« Francis Ngannou pense que négocier son contrat après chaque combat est raisonnable. Mais pour moi, c’est une approche irrespectueuse. Si je me mets dans une approche business, je prends tous les risques en donnant de l’argent aux combattants. Je leur garantis de l’argent à chaque apparition dans l’octogone, alors que je ne sais pas s’ils vont me rapporter. Ils doivent montrer une certaine appréciation pour ça. Dana White sait ce qu’il donne chaque semaine, mais il ne sait pas ce qu’il va recevoir en retour. Francis Ngannou veut parler après chaque combat ? Il veut ralentir l’organisation ? Les dirigeants devraient sortir la calculatrice et le calendrier pour négocier avec tout le monde. Ils sont 500 sous contrat, il y a des combats tous les samedis. Pour moi le manque de respect vient d’ici », a-t-il lancé dans son podcast "Beyond the Fight.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus