Présidentielle: Amadou Gon, Soro et Bédié se battent sur la toile

La bataille de la présidentielle se déporte sur internet
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 octobre 2019 à 16:49 | mis à jour le 24 octobre 2019 à 17:58

A un an de la présidentielle d'octobre 2020, les hommes politiques multiplient les stratégies en vue de se positionner sur le terrain. Avant cette échéance électorale, Amadou Gon Coulibaly, Henri Konan Bédié et Guillaume Soro, qui ne sont pas en reste, se lancent à la conquête des internautes tout en se livrant une véritable bataille sur la toile. Chacun d'eux détient à ce jour une web TV. C'est une "guerre" des médias qu'offrent ces potentiels candidats (excepté Guillaume Soro qui a déjà annoncé sa candidature) à la succession d' Alassane Ouattara.

La bataille de la présidentielle se déporte sur internet

Amadou Gon Coulibaly, pressenti pour être le successeur d' Alassane Ouattara, se heurte à l'opposition de certains cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Le Premier ministre est bien conscient que son image pose problème. Il a donc décidé de la soigner en faisant appel à Masséré Touré, la directrice de la communication de la présidence de la République.

Par ailleurs, le chef du gouvernement s'est rapproché de Rassemblement WebTV, la web TV des houphouëtistes afin de se rapprocher des Ivoiriens. Gon Coulibaly compte sur cette télévision pour voler la vedette à Guillaume Kigbafori Soro. C'est du moins ce que confirme La Lettre du Continent dans sa parution du mercredi 23 octobre 2019.

Candidat déclaré à la présidentielle de 2020, le député de Ferké détient déjà une web TV placée sous l'autorité de son directeur de communication, Moussa Touré. Dénommé GKS TV, ce média est un véritable instrument de relais des activités du président du nouveau mouvement GPS (Groupements et peuples solidaires). L'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne a bénéficié d'une large couverture médiatique de la part de sa télévision au cours de la tournée qu'il a initiée dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Dans cette bataille pour la conquête de la toile, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) refuse d'être aux abonnés absents. La formation politique dirigée par Henri Konan Bédié, depuis sa rupture avec le camp présidentiel, prépare activement la présidentielle de 2020. Le plus vieux parti politique sait sans doute l'apport du web dans la stratégie du pouvoir.

Il a d'ailleurs confié à Djénébou Zongo, directrice de la communication de Bédié, la supervision de PDCI TV, une web TV bénéficiant du financement du "sphinx" de Daoukro. On le voit, à l'approche de la présidentielle, Gon Coulibaly, Bédié et Guillaume Soro veulent dominer le digital à travers des web TV créées pour défendre leurs intérêts.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus