RHDP : Voici comment le parti d'Alassane Ouattara veut gagner en 2020

Le RHDP veut remporter la présidentielle au premier tour

Le RHDP veut court-circuiter Guillaume Soro
Par K. Richard Kouassi
Publié le 31 octobre 2019 à 11:50 | mis à jour le 31 octobre 2019 à 12:35

Le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, coalition au pouvoir) se fixe pour objectif de remporter la présidentielle d'octobre 2020 dès le premier tour. Le camp d' Alassane Ouattara ne veut pas de prolongations. D'ailleurs, dès le samedi 2 novembre 2019, les houphouëtistes lançant une vaste campagne d'adhésion.

Le RHDP veut court-circuiter Guillaume Soro

Si pour l'heure, Alassane Ouattara entretient le mystère autour du candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, il ressort clairement que la coalition au pouvoir n'entend pas laisser la moindre chance à ses adversaires politiques. Au cours d'une conférence de presse qu'il a animée le lundi 28 octobre, Adama Bictogo s'en est ouvertement pris à l'opposition ivoirienne.

"Soro a dit que nous sommes des troubadours et que notre croissance est appauvrissante. Il ne peut pas comprendre la croissance économique, car il ne s’y connait pas en économie. La croissance ne peut pas appauvrir. Elle amène au contraire du bien-être. Je voudrais inviter Soro sur d’autres sujets. Mais sur l’économie, il a beaucoup à apprendre. Ce qu’on retient de lui, c’est qu’il a été un chef rebelle", avait martelé le directeur exécutif du RHDP à l'encontre du président de Groupements et peuples solidaires (GPS).

Ancien allié d' Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié n'a pas échappé aux flèches d' Adama Bictogo. "Avec tout le respect que j’ai pour Bédié, si les petits ne comprennent pas, lui au moins il doit comprendre… On a encore en mémoire le discours du président Bédié. On a encore en mémoire Bédié en train d’encenser Alassane Ouattara", a lancé l'homme d'affaires ivoirien.

Sur le terrain, les houphouëtistes se préparent à lancer une vaste opération d'adhésion, comme l'a confié Sonan Jean-François, directeur exécutif adjoint en charge des nouvelles adhésions, dans une interview au quotidien L'Essor ivoirien du jeudi 31 octobre 2019. "Notre objectif est simple. Vous avez entendu le directeur exécutif du RHDP, le ministre Adama Bitogo dans son interview du lundi dernier, il a été très clair. Aujourd’hui, le RHDP est représenté sur toute l’étendue de la Côte d’Ivoire. D’abord, nous avons déjà mis certains organes du parti en place telles que les coordinations, les délégations et autres.

Le prochain objectif, c’est de mettre en place les structures de base, tels que les sections et les comités de base. À la longue, en termes de sections, nous en visons 15 000 qui vont donner à peu près 150 000 comités de base. Mais d’ici à janvier, on se dit qu’on pourra atteindre facilement les 6 115 sections. Ce qui va nous faire 61 150 comités de base. Et, en termes de militants, lorsqu’on aura les 15 000 sections et les 150 000 comités de base, nous visons à peu près 3 750 000 militants, qui animeront le parti. Voilà ce que nous visons d’ici les élections 2020", a laissé entendre ce proche d' Alassane Ouattara.

Notons que Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle de 2020, a déjà lancé l'opération d'adhésion à son mouvement GPS.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus