Mabri Toikeusse au centre des grands brûlés de Cocody, les raisons

Grave accident à Logoualé : Mabri Toikeusse au chevet des victimes
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 mai 2021 à 18:17 | mis à jour le 15 mai 2021 à 22:26

L'affaire paraît certes anodine, mais les accidents de la circulation, ces derniers mois, en Côte d'Ivoire, sont d'une fréquence inquiétante. Albert Mabri Toikeusse s'est rendu au service des grands brûlés à Cocody pour apporter son soutien à des accidentés de Logoualé, dans l'Ouest ivoirien.

Grave accident à Logoualé : Mabri Toikeusse au chevet des victimes

Albert Mabri Toikeusse n'est plus membre du gouvernement ivoirien. Limogé à la suite de sa contestation à la candidature de feu Amadou Gon Coulibaly, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), parti créé par l'ex-chef de la junte militaire, Robert Guéi, a rejoint l'opposition. Sa candidature à l'élection présidentielle d'octobre 2021 a été rejetée par le Conseil constitutionnel pour défaut de parrainage.

Aussi, farouchement opposé à un troisième mandat d'Alassane Ouattara, le désormais ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait adhéré au mot d'ordre de désobéissance civile et de boycott actif lancé par Henri Konan Bédié et ses camarades opposants.

Membre du Conseil national de transition (CNT), Dr Mabri a était visé par un avis de recherche émis par le Procureur de la République. Ce qui l'avait poussé à entrer en clandestinité.Mais à la suite du dialogue politique conduit par feu le Premier ministre Hamed Bakayoko, la tension a quelque peu baissé au sein de la classe politique ivoirienne. Ce qui a favorisé la libération de nombreux acteurs politiques, et le retour d'exil d'autres leaders de l'opposition.

Aussi, dans la localité de Logoualé, deux camions-citernes étaient-ils impliqués dans un grave accident ayant causé des brûlures chez des victimes. Ces derniers ont été transférés au centre des Grands brûlés du Centre hospitalier universitaire (CHU) d'Abidjan Cocody. Solidaire de ces victimes, Albert Mabri Toikeusse s'est rendu à leur chevet.

"Je me suis rendu au centre des grands brûlés du CHU de Cocody pour exprimer ma compassion et le soutien du Conseil Régional du #Tonkpi aux victimes de l'accident impliquant 02 camions-citernes, qui a eu lieu récemment à Logoualé", a tweet l'ancien ministre de la Santé, avant d'ajouter : "Nos vœux de prompt rétablissement aux victimes !"

Réélu député de Zouan-Hounien, il faut noter que le Président du Conseil régional du Tonkpi, dans l'ouest montagneux, est toujours resté auprès de ses populations.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus