Bénin: Pas de chef d’État africain prévu à l'investiture de Patrice Talon

Bénin : Patrice Talon investi le23 décembre prochain
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 mai 2021 à 23:44 | mis à jour le 20 mai 2021 à 23:44

Au Bénin, l'investiture du président Patrice Talon, prévue le dimanche 23 mai prochain, n'enregistrera la présence d'aucun de ses homologues africains. Selon le site Linvestigateur, seule une catégorie d’invités triés sur le volet, accèdera au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, lieu retenu pour les manifestations.

Bénin: Des mesures vigoureuses prises pour l'investiture du président réélu, Patrice Talon

Sauf changement de dernière minute, l'investiture du président réélu Patrice Talon, aura lieu, le dimanche 23 mai 2021 au Bénin, conformément aux dispositions de la constitution en vigueur dans le pays.

Selon Linvestigateur qui cite Frissons radio, " il n’y aura pas d’invités de l’extérieur. Pas de chefs d’État de l’étranger donc parmi les hôtes attendus ». Le média indique néanmoins que la cérémonie enregistrera les présences d'une catégorie de chefs d'institutions triés sur le volet pour l'occasion, ainsi que des militants des partis membres de la majorité présidentielle.

L’armée quant à elle, est mise en alerte rouge compte tenu des raisons de sécurité. Une mesure sécuritaire prise pour prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public. Le pays, faut-il le rappeler, a connu récemment de violents évènements qui ont fait plusieurs morts et blessés.

Des opposants au régime, avaient, peu avant la tenue du scrutin présidentiel du 11 avril, appelé à manifester contre la prorogation du mandat de 45 jours du président sortant. Outre ce fait, le chef de file de la majorité présidentielle, était accusé par ses opposants, de verrouiller le processus électoral en cours, en vue de s'assurer une victoire écrasante dès le premier tour du scrutin.

Au terme du scrutin présidentiel du 11 avril 2021, qui n'a enregistré la participation d'aucun candidat sérieux de l'opposition, Patrice Talon et sa collistière Mariam Chabi Talata, ont été élus, selon les résultats provisoires donnés par la Commission électorale nationale autonome (Céna), confirmés plus tard par la Cour constitutionnelle, au premier tour K.O avec 86,30 %.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus