Togo: Abass Bonfoh, ex-président de l'Assemblée, inhumé jeudi

Abass Bonfoh, ex-président de l'Assemblée nationale, inhumé jeudi
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 juillet 2021 à 14:54 | mis à jour le 06 juillet 2021 à 16:40

Décédé le mercredi 30 juin 2021, El Hadj Abass Bonfoh, l'ancien président de la République du Togo, sera inhumé le jeudi 8 juillet à Kabou, dans la région de la Kara (préfecture de Bassar). Faure Gnassingbe est annoncé à la cérémonie d'inhumation de l'ex-président par intérim de l'État togolais.

Togo : Faure Gnassingbe annoncé aux obsèques d'Abass Bonfoh

El Hadj Abass Bonfoh est décédé le mercredi 30 juin 2021 à l'âge de 73 ans dans un hôpital à Kabou, des suites d'une courte maladie. Ancien président d'intérim de la République du Togodu 25 février au 4 mai 2005, l'illustre disparu est né le 23 novembre 1948 à Kabou, un village situé dans la préefcture de Bassar. Le Togo a annoncé une cérémonie nationale d'hommage le mardi 6 juillet 2021 à Lomé en présence de Faure Gnassingbe, mais également de membres du gouvernement et du Parlement togolais. "Toutes les cérémonies se dérouleront dans le strict respect des mesures barrières", a fait savoir le ministère togolais de l'Administration.

Les obsèques d'El Hadj Abass Bonfoh sont prévues pour le jeudi 8 juillet 2021 à Kabou, le village natal de l'ancien président de l'Assemblée nationale du Togo. Plusieurs personnalités devront prendre part aux funérailles de l'ex-directeur régional de la planification de Kara. Faura Gnassingbe assistera aux obsèques.

À la mort de Gnassingbe Eyadema le 5 février 2005, El Hadj Abass Bonfoh a pris la tête du Togo. Il dirige le pays du 25 février au 14 mai 2005. L'ancien patron de l'Assemblée nationale togolaise organise l'élection présidentielle du 24 avril 2005 qui verra l'élection de Faure Gnassingbe pour un premier mandat de cinq ans.

Après une carrière dans le sport en Côte d'Ivoire, Abbas Bonfoh rentre au Togo où il prend fonction au collège d'enseignement général de Kodjoviakopé. Plus tard, il entre à l'Institut national de l'administration scolaire et universitaire (INAS) de France grâce à une bourse. Quand il rentre au Togo, Abbas intègre la planification de l'éducation en qualité de directeur régional de la planification.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus