Finale Euro: Pluie d’attaques racistes sur Saka, Sancho et Rashford

Euro-Rashford
Par Eugène SAHI
Publié le 12 juillet 2021 à 13:03 | mis à jour le 12 juillet 2021 à 13:03

Euro - Les anglais Sancho, Rashford et Saka inconsolables. Alors que l’Angleterre vivait un Euro 2020 de rêve, les hommes de Gareth Southgate ont vu leur rêve se transformer en cauchemar dimanche en Finale de l’Euro 2020 remportée par l'Italie aux tirs au but (1-1, 3 tab à 2) à Wembley. Le deuxième titre européen de son histoire.

Finale Euro 2020: Sancho, Rashford et Saka victimes de racisme

Malheureux aux séances de tirs au but contre l’Italie (1-1, 3-2 tab), les Anglais Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka ont été ciblés par de messages racistes sur les réseaux sociaux après la défaite en finale de l’Euro dimanche. C’est dans un Wembley bouillant et logiquement acquis à sa la cause de l’Angleterre, que s’est jouée dimanche 11 juillet, la Finale du championnat d’Euro édition 2020 remportée par la Squadra Azzurra en terre hostile.

L’Italie s’est offert, aux dépens de l'hôte anglais (1-1, 3-2 t.a.b.), le deuxième titre de championne d'Europe de son histoire après celui de 1968. Tout avait pourtant débuté de la pire des manières pour les Italiens qui ont dû rassembler tout ce qu'ils avaient de résilience pour crucifier, aux tirs au but, une Angleterre qui y croyait tellement. Tous trois entrés en jeu durant la rencontre, Bukayo Saka, Jadon Sancho et Marcus Rashford ont manqué leurs pénaltys lors de la séance de tirs au but de la finale de l'Euro 2020. Après ces événements, les trois joueurs des Three Lions ont été ciblés par de vives réactions racistes à leur encontre sur les réseaux sociaux.

Southgate les sort du frigo au moment le plus critique du tournoi et les accable d'une folle pression. Tous les yeux du Royaume sont tournés sur les deux gamins qui peuvent sauver leur été en jouant les héros. Mais le destin va les enfoncer. A froid et en manque cruel de confiance et de temps de jeu, le coup de poker ressemble à un suicide.

Le soutien de la Fédération anglaise de football et de la Police

La Fédération anglaise a immédiatement condamné ces agissements : "Nous sommes dégoûtés de voir que des membres de notre équipe, qui ont tout donné cet été, ont été soumis à des agressions discriminatoires en ligne après le match de ce soir. Nous soutenons nos joueurs" a ainsi communiqué l'instance britannique. La police de Londres, quant à elle, a de son côté annoncé être “en train d’enquêter” sur ces publications.

L’Angleterre pourra cependant regretter d’avoir opté pour une approche trop défensive après avoir ouvert le score à la 2e minute malgré ce pari à haut risque de Gareth Southgate. Cette si séduisante Italie prolonge au passage son invincibilité à 34 matches, toutes compétitions confondues.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus