Covid-19 à Wuhan: Un variant menace la ville d’où est partie l’épidémie

Covid-19 à Wuhan
Par Eugène SAHI
Publié le 03 août 2021 à 13:39 | mis à jour le 03 août 2021 à 13:39

La ville de Wuhan d'où est partie l'épidémie de Covid-19, il y a un an et demi, fait face à une flambée du variant Delta. C'est la ruée vers les supermarchés.

Variant Delta: Rattrapée par le Covid, la ville chinoise de Wuhan va dépister ses habitants

Les vieux démons refont surface en Chine qui avait presque éradiqué le Covid-19 depuis de longs mois. Cependant, plusieurs centaines de nouveaux cas ont récemment été détectés, en particulier dans la ville d’où est partie l’épidémie dans le dernier trimestre de 2019. Cela faisait plus d’un an que le Covid-19 avait disparu des rues de Wuhan. La ville chinoise où l’épidémie a fait son apparition fin 2019, est touchée à son tour par une flambée limitée et va dépister tous ses habitants.

Trois nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés lundi dans la métropole de 11 millions d’âmes, rattrapée par une flambée de la souche delta apparue le mois dernier dans l’est du pays. Les précédents cas enregistrés dans la ville, remontaient à mai 2020. Ce regain épidémique est un coup dur pour la ville, la première du monde à avoir été placée en quarantaine dès le 23 janvier 2020, et pour 76 jours. Après que la vie y était petit à petit revenue à la normale, ses habitants se flattaient de vivre désormais dans « la ville la plus sûre du monde », par comparaison avec les effets de la pandémie qui a tué plus de 4 millions de personnes à la surface du globe.

La cité des bords du Yangtsé « est en train de lancer rapidement un dépistage PCR généralisé de tous ses habitants », a annoncé Li Tao, un responsable de la mairie, lors d’une conférence de presse. Au total, sept travailleurs originaires d’autres provinces ont été testés positifs, ont annoncé lundi les autorités. Quatre d’entre eux ne montrent toutefois pas de symptômes de la maladie. Pris de panique à l’idée de revivre le confinement de l’an passé, des habitants se sont rués vers les supermarchés, à en croire des photos d’étagères vides prises sur place.

Les magasins ont promis d’assurer l’approvisionnement et de ne pas augmenter leurs prix, ont affirmé les autorités locales sur les réseaux sociaux dans l’espoir de calmer les esprits. Les laboratoires Pfizer-BioNTech et Moderna ont annoncé vouloir augmenter le prix de leurs vaccins contre la COVID-19. Une augmentation qui intervient alors que de nombreux pays sont confrontés à une nouvelle vague de contaminations liée au variant Delta. L'Union Européenne n'a pas encore réagi.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus