Sécurité : Un gang d'agresseurs à moto neutralisé

Sécurité : Un gang d'agresseurs à moto neutralisé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 septembre 2021 à 19:56 | mis à jour le 21 septembre 2021 à 19:56

Ce gang spécialisé dans le vol à moto ne pourra plus troubler la sécurité des riverains. Il vient d'être neutralisé par les éléments de l’Unité d'intervention de la police nationale (UIPN) après avoir causé la mort d'un individu dans une agression.

Sécurité : Fin de parcours pour des agresseurs à moto

TDA, KO, KL, TA et SD sont désormais aux mains de la police criminelle. Ces gangsters, passés maitres dans l'art d'agresser à moto, sont tombés dans les filets des éléments de l'Unité d'intervention de la police nationale (UIPN). Les scélérats avaient tué un homme du nom de Coulibaly Nana au cours de l'une de leurs opérations le 26 août 2021. Ils ont récidivé le samedi 11 septembre 2021 aux environs de 3 heures du matin au niveau de la montée du pont d'Agban en poignardant un livreur. Leur zone d'opération se situe dans les zones du pont d'Agban, des II Plateaux et le secteur se trouvant derrière l'école de police.

Les hommes de l'UIPN ont décidé de rétablir la sécurité dans le secteur. Les éléments du commissaire Diabaté lance une véritable battue pour débusquer les délinquants. Les recherches des fins limiers de la police nationale vont se montrer fructueuses. Selon la Direction générale de la police nationale (DGPN) qui livre l'information, les policiers mettent d'abord le grappin sur TDA non loin du pont d'Agban. Il avait en sa possession la moto appartenant au livreur que lui et ses acolytes avaient agressé.

Le bandit est pressé de questions par les hommes du commissaire Diabaté. Pris dans l'étau des agents de l'Unité d'intervention de la police nationale, il reconnait les faits qui lui sont reprochés. Il avoue être membre d'un gang dont la spécialité est d'agresser à moto. TDA conduit les policiers sur les traces de ses complices KO, KL, TA et SD. Ils ont été déférés devant le parquet pour répondre de leurs actes.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus