Guinée : Un griot abattu par des éléments des forces spéciales

Guinée : Un griot abattu par les éléments des forces spéciales
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 septembre 2021 à 18:59 | mis à jour le 24 septembre 2021 à 19:07

Un drame est survenu en Guinée il y a quelques jours. Un griot du nom de Sékou Kouyaté a été abattu par des éléments des forces spéciales, rapporte le site aconakrylive. La victime a reçu une balle après avoir refusé de s'arrêter à un barrage. Il a été inhumé le dimanche 19 septembre 2021.

La mort d'un jeune griot choque l'opinion en Guinée

L'information est livrée par nos confrères de aconakrylive. Notre source rapporte que le jour du drame, Sékou Kouyaté est en partance pour son domicile à bord de sa voiture. Le jeune griot arrive au niveau d'un barrage des éléments des forces spéciales en train de filtrer le passage. Il faut savoir que les forces spéciales ont leur quartier général établi dans ce secteur. Les hommes en arme demandent au griot de rebrousser chemin, lui interdisant l'accès au quartier.

Cependant, le griot, dont le père, Amara Kouyaté, est bien connu en Guinée, refuse d'obtempérer et force le dispositif installé par les forces spéciales. Selon un témoin, Sékou Kouyaté, surnommé "Tou" a reçu une balle tirée par l'un des hommes postés au barrage.

"Son père, Amara Kouyaté, était très connu et généreux à Kankan. Il était appelé M'ba… Souvent "Tou" partait prendre des artistes de Conakry pour les villes de l'intérieur du pays. Il organisait des manifestations culturelles et artistiques. Mais à un moment donné, il était beaucoup plus basé à Siguiri avant de poursuivre récemment ses activités à Conakry", a déclaré un ami du défunt griot.

Le média aconakrylive ajoute qu'une source proche du CNRD (Comité national de redressement et de développement) a témoigné sa compassion à la famille de Sékou Kouyaté sans toutefois omettre d'indiquer que la mort du jeune griot "a été passée sous silence" par la junte au pouvoir depuis le dimanche 5 septembre 2021, à la chute d'Alpha Condé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus