Togo : Faure Gnassingbé et El Ghazouani parlent de sécurité au Sahel

Togo : Faure Gnassingbé et El Ghazouani parlent de sécurité au Sahel
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 octobre 2021 à 10:58 | mis à jour le 14 octobre 2021 à 11:17

Faure Gnassingbé est arrivé en Mauritanie le mercredi 13 octobre 2021 pour une visite de deux jours. Le président de la République du Togo a échangé avec son homologue mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani sur le renforcé de la coopération des deux pays.

Ce qui s'est passé entre Faure Gnassingbé et El Ghazouani

L'avion transportant Faure Gnassingbé a atterri à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, le mercredi 13 octobre 2021. Le chef d'Etat togolais a rencontré Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani avec qui il a eu des échanges.

"Dans le cadre de ma visite de travail et d’amitié ce jour à Nouakchott en #Mauritanie, j’ai eu des entretiens en tête-à-tête avec mon frère et ami le président de la Mauritanie SEM Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Nos échanges très fructueux, ont porté sur le renforcement de la coopération entre nos deux pays unis par des liens historiques", a fait savoir Faure Gnassingbé sur son compte Twitter.

Par ailleurs, le président de la République du Togo précise qu'outre les relations bilatérales, "les questions sous régionales, continentales et internationales d’intérêt commun notamment la lutte contre la pandémie du coronavirus, les questions liées à la sécurité, la violence dans le Sahel, au changement climatique qui restent somme toute des sujets de grande préoccupation" ont retenu leur attention.

Selon la présidence togolaise, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouan et son hôte auront une séance de travail, mais également des entretiens en tête-à-tête. Les deux chefs d'Etat aborderont divers sujets comme le changement climatique, la crise sanitaire liée à la covid -19, la disponibilité des vaccins, l'annulation de la dette africaine, la consolidation de la sécurité et paix dans le Sahel.

"Les présidents togolais et mauritanien évoqueront dans le cadre de la coopération sous-régionale et internationale, des questions relatives à la consolidation de la paix, de la sécurité et la lutte contre la violence dans le Sahel", annonce la présidence togolaise.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus