Séduit par Patrick Achi, il le propose comme candidat du RHDP en 2025

Un internaute: « Mon souhait est que Patrick Achi soit le choix du RHDP et investi candidat en 2025 »
Par David Yala
Publié le 09 novembre 2021 à 17:47 | mis à jour le 09 novembre 2021 à 17:47

Pour son premier face-à-face avec la presse, en qualité de Premier ministre de Côte d’Ivoire, chef du gouvernement ivoirien, Patrick Achi a tiré son épingle du jeu.

Un internaute: « Mon souhait est que Patrick Achi soit le choix du RHDP et investi candidat en 2025 »

Nommé le vendredi 26 mars 2021, au poste de Premier Ministre, Patrick Achi a déclaré que les priorités de son gouvernement étaient, entre autres, le renforcement de la paix, de la sécurité et de la cohésion sociale, l’augmentation de la création de richesses et d’emplois, l’accélération du développement du capital humain et la recherche constante de la réduction de la pauvreté. « Cette équipe sera un gouvernement de mission et de combat, un gouvernement de résultats. Ce gouvernement servira la noblesse et la justesse de notre ambition pour tous les Ivoiriens », avait-il annoncé à la formation du nouveau gouvernement.

Sept mois après sa prise de fonction, le Premier ministre a bien voulu faire un bilan à mi-parcours des actions menées depuis lors et a dévoilé les grandes perspectives de l’action gouvernementale portée par cinq principaux piliers. Patrick Achi a informé de la mise en œuvre d’un Programme social du gouvernement 2 (Psgouv2), dès janvier 2022, qui permettra de lutter contre la fragilité dans les zones Nord frontalières, renforcer l’éducation et la formation, améliorer les conditions de vie des populations en milieu rural, faciliter l’insertion professionnelle des jeunes et favoriser la couverture sociale des populations précaires. Il a assuré que le gouvernement continuera de mener des réformes structurelles dont la finalité est de moderniser la Côte d’Ivoire sous le leadership du Président de la République, Alassane Ouattara.

Interrogé sur certains sujets brûlants de l’actualité socio-politique nationale, le Premier ministre s’est réjoui de la démocratie ivoirienne qui s’est renforcée et avance « grâce aux initiatives prises par le Président de la République, Alassane Ouattara, depuis la rencontre avec le Président Bédié jusqu’à celle qui s’est déroulée le 27 juillet dernier avec le Président Gbagbo, dans un climat de solennité et de fraternité». Ces avancées qu’il met à l’actif du leadership du Président Ouattara, ont permis la participation de tous les partis politiques y compris de l’opposition aux dernières élections législatives de mars 2021.

"Monsieur le Premier ministre, vous méritez amplement votre poste"

« Les actes qui ont été posés par le président de la République sont exceptionnels. Le dialogue politique ne s’est jamais arrêté. Il a la main tendue, le cœur ouvert. Il m’a instruit de reprendre dès décembre, le dialogue politique », a-t-il fait savoir. Questionné par un journaliste sur l’affaire des « Pandora Papers » qui l’accusaient récemment de détenir des comptes dans des paradis fiscaux à l'étranger, Patrick Achi s’est exprimé sans faux-fuyants.

« Je suis heureux qu’il me donne l’occasion d’en parler. J’ai travaillé 15 ans dans le secteur privé. A un moment donné, certainement satisfaits de mes performances, certaines personnes m’ont contacté pour mes services. J’ai contracté, j’ai crée ma société. Mais je voudrais que ce dossier soit fermé. Parce qu’il ne faut chercher là où il n’y a rien. De grâce, laissez-moi faire le petit travail que le Président m’a confié», a-t-il répondu. Même s’il dit être désormais pleinement engagé au RHDP (parti au pouvoir) aux côtés du Président Ouattara, il rappelle que la politique doit demeurer un jeu fraternel. C’est pourquoi, il s’est rendu dernièrement à Daoukro chez Henri Konan Bédié, le président du PDCI-RDA (son ex-parti), pour lui présenter ses civilités.

« Nous sommes en politique mais nous ne sommes pas des ennemis. Le président Bédié a perdu un neveu. Comme on le fait à l’accoutumée, je suis allé le saluer. Avec mon épouse. Il m’a reçu avec son épouse. Nous avons été bien reçus. J’ai fait mes dons. Et je suis revenu à Abidjan », dira le Premier ministre. Des réponses données avec aisance, qui ont séduit plusieurs observateurs politiques dont cet internaute qui s’est fendu d’un message laudateur à l’endroit du natif d’Adzopé: « Très convaincant. Pour toute question posée, il répond avec précision et aborde les sujets avec de tels détails qui rassurent. Merci Monsieur le Premier ministre. Vous méritez amplement votre poste », a-t-il écrit. Puis de formuler un voeu: « Mon souhait, que vous soyez le choix du RHDP et investi candidat pour la présidentielle de 2025 ».


Afficher les commentaires
Articles les plus lus