Bénin: L’opposante Reckya Madougou lourdement condamnée (!?)

Reckya Madougou: Vers la condamnation de l'ancienne garde des Sceaux
Par Eugène SAHI
Publié le 10 décembre 2021 à 19:24 | mis à jour le 10 décembre 2021 à 19:24

Le procès de l'opposante Reckyath Madougou (communément appelée Reckya), accusée de "financement du terrorisme", était en cours ce vendredi après-midi au Bénin où des informations font état d'une loude condamnation de l'ancienne ministre.

Reckya Madougou: Vers la condamnation de l'ancienne garde des Sceaux et opposante béninoise

Après Joël Aïvo, c'est au tour de Reckya Madougou de comparaître devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, la Criet. Une juridiction spéciale controversée qu’a dénoncée l’avocat de la citoyenne béninoise, évoquant une “lourde peine, une peine disproportionnée” dans un procès purement politique.

L'ancienne garde des Sceaux et opposante béninoise, arrêtée peu avant l'élection présidentielle, est jugée ce vendredi 10 décembre pour "financement du terrorisme" à Porto-Novo, la capitale du Bénin. Elle encourt jusqu'à vingt ans de prison.

La candidate dont le dossier à la présidentielle du 11 avril a été rejeté, était jusque là détenue par la justice béninoise depuis 9 mois. Malgré les clarifications apportées par le procureur spécial de la Criet, Mario Mètonou, des citoyens pensent qu'il s'agit d'un prétexte basé sur des faits inventés pour empêcher l'opposante de s'exprimer.

Le président du parti Les Démocrates, dont Reckya Madougou, 47 ans, était la candidate recalée à l'élection présidentielle d'avril 2021, Éric Houndete, estime qu’à ce procès, la justice joue son indépendance et sa crédibilité. Le tribunal rendra son verdict vendredi soir ou tôt samedi matin.

Son procès intervient après la condamnation à 10 ans de prison ferme de l’opposant Joël Aïvo. Les dossiers de candidature des deux opposants, avaient été rejetés par la CENA lors de la présidentielle du 11 avril 2021.

Pour dénoncer ce qu’ils appelaient « élection présidentielle exclusive », Reckya Madougou et Joël Aïvo avaient entamé des rencontres politiques avec leurs partisans et sympathisants sur le terrain.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus