Dialogue politique : Exclus, Blé Goudé et le COJEP passent à l'offensive

Exclus du dialogue politique, ce que Blé Goudé et le COJEP ont décidé
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 21 décembre 2021 à 19:09 | mis à jour le 21 décembre 2021 à 19:09

Charles Blé Goudé et son parti, le COJEP, ont pris des dispositions relativement à leur exclusion du dialogue politique inter-ivoirien, dont la reprise est prévue pour le 27 décembre prochain.

Dialogue politique : Le COJEP de Blé Goudé salue "l'initiative et y attache un intérêt tout particulier"

La première séance de travail entre les différents acteurs du dialogue politique ivoirien devait avoir lieu ce mardi. Elle a finalement été reportée au 27 décembre prochain. Un délai supplémentaire a été accordé aux partis politiques afin qu’ils déposent leurs propositions de thèmes à débattre.

Charles Blé Goudé et son parti, le Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP), qui n'ont pas été conviés à prendre part à ses échanges, dénoncent le caractère non inclusif de ces assises, mais disent tout de même porter un intérêt particulier aux conclusions qui en sortiront.

"Bien qu’absent de ces assises, le COJEP salue l'initiative et y attache un intérêt tout particulier", indique le communiqué signé de Dr Saraka Patrice, Secrétaire général du COJEP. " En effet, au-delà de son caractère non inclusif que le COJEP dénonce, ce qui paraît plus important, est que tous les sujets d’intérêt national, susceptibles de contribuer à la paix et à la réconciliation nationale y soient inscrits à l’ordre du jour, discutés et assortis de résolutions ou de recommandations pertinentes qui puissent durablement apaiser le climat sociopolitique", a-t-il expliqué.

Il précise par ailleurs que le COJEP perçoit ces assises comme "une belle opportunité de faire couronner les principales décisions, recommandations et résolutions par la signature d'une charte d'éthique et de bonne conduite politique devant engager chacun des acteurs et son organisation, qu'elle soit politique ou civile. Cela garantirait un meilleur suivi et une mise en œuvre efficace des principales décisions de ce dialogue politique", se convainc-t-il.

Les raisons de la visite du COJEP à Affi N'Guessan du FPI

Le COJEP rappelle dans son communiqué la situation particulière que traverse actuellement son président, Charles Blé Goudé, encore bloqué loin des frontières ivoiriennes et toujours dans l'attente de la délivrance de son passeport, en dépit de son acquittement par la Cour pénale internationale.

"C’est dans l'optique de partager toutes ces préoccupations que, sur instruction du Président Charles Blé Goudé, le COJEP a initié une série de rencontres avec des partis politiques et organisations de la société civile qui prennent part à ce dialogue politique. Ainsi, le lundi 20 décembre 2021, une délégation du COJEP conduite par le Secrétaire Général du parti, Dr Patrice Saraka, a été reçue par les responsables du PDCI-RDA et du Front Populaire Ivoirien", a expliqué le collaborateur de Blé Goudé dans son communiqué.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus